Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles à petits prix en epub, mobi et pdf sur notre boutique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles en version papier
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Découvrez les deux premiers titres de nos collections numériques !

Envie de râler, un coup de déprime ?

05 Juil 2018 13:39 #1051 par Kaliom Ludo
DreamCatcher ferme également : www.facebook.com/EditionsDreamCatcher/posts/1693500940771357

Cependant, j'ai cru comprendre que l'éditrice va se concentrer sur sa librairie, qui a l'air de bien fonctionner, donc c'est pas totalement un contexte négatif. Mais ça fait quand même une autre fermeture http://www.m

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Juil 2018 13:55 - 05 Juil 2018 13:55 #1052 par Jeb
Ces tentatives sont héroïques, quelle que soit la fin. Bravo et merci à tous, vous méritez toute notre reconnaissance.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Juil 2018 16:07 #1053 par Céline CG
J'en suis navrée pour toi Véro-Lyse et pour la ME... http://www.m

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Juil 2018 18:26 - 05 Juil 2018 18:41 #1054 par Véro-Lyse
Merci Nemain et merci également Céline.

Dreamcatcher aussi ? alala...

J'en suis sur le cul... elle a "recasé" ses auteurs dans d'autres maisons... punaise, c'est la classe !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Juil 2018 21:02 #1055 par Avel
Tout cela est très triste. J’espère que les petites maisons d’édition vont pouvoir continuer à exister malgré tout.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

06 Juil 2018 11:18 #1056 par Kaliom Ludo
C'est difficile de deviner comment les choses vont évoluer pour les petites ME... En dix ans de M & L, j'ai vu un grand nombre de petites ME fermer et il y a toujours eu une relève. Toujours quelqu'un pour se lancer avec passion et tout donner.

Après le contexte évolue beaucoup en ce moment, les auteurs ne sont pas satisfaits des éditeurs, les droits d'auteur ne sont pas assez importants et, surtout, il y a plus de livres que de lecteurs, ce qui rend complexe la capacité à vivre des petites ME.

A terme, j'ai la sensation que l'autoédition va remplacer en majorité les petites ME et que les ME plus solides viendront piocher dans les succès des tops des libraires.
Si ça se vérifie, je suis incapable de dire si c'est un bien ou un mal, car je comprends le souhait de tout maitriser de A à Z, de tester une grande aventure. Je pense aussi, sincèrement, que le modèle actuel du monde du livre n'est pas adapté à notre époque, une époque où de plus en plus de gens sont capables d'écrire et donc de raconter une histoire.
Sans revoir le fonctionnement, ce système ne pourra pas tenir éternellement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

10 Juil 2018 12:17 #1057 par Oliv
Je trouve ton témoignage très intéressant Ludo, d'autant plus venant de quelqu'un ayant une longue expérience de la micro-édition et qui a dû voir naître et mourir des dizaines d'autres structures au cours de toutes ces années... Ça rejoint un peu les observations que j'avais pu faire de mon côté. Une petite maison d'édition qui ferme ses portes, c'est un malheur pour les passionnés qui y sont impliqués, pour ses auteurs, pour les lecteurs qui aimaient ses publications (à titre personnel j'étais par exemple très triste de voir disparaître Argemmios, dont la ligne éditoriale me correspondait parfaitement aussi bien en tant que lecteur qu'en tant qu'auteur), mais ça n'a pas d'incidence négative sur "l'écosystème du Milieu". Comme tu le soulignes, on voit toujours apparaître une relève, et puis on est loin d'être dans une situation où l'on manque d'éditeurs et de publications, bien au contraire.

Par contre, quand tu parles de modèle actuel du monde du livre qui n'est pas adapté à notre époque, qu'entends-tu exactement par-là ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

12 Juil 2018 14:17 #1058 par Kaliom Ludo
Oui, en dix ans, je suis devenu un peu fataliste, ça me chagrine toujours de voir disparaitre des structures qui m'ont inspiré ou que j'ai pu voir naitre. Y a malheureusement un cycle de la vie et de la mort assez brutale dans l'édition http://www.m

Pour le modèle du livre, j'ai l'impression qu'il va falloir trouver un vrai statut aux auteurs, et une façon de les rémunérer et faire cotiser cohérente. C'est un des gros problèmes actuels, et le gouvernement n'a pas l'air de vraiment vouloir trouver une solution. Tout comme les déplacements en festival qui deviennent problématiques.

Je crois aussi qu'il faudrait revoir la répartition des différents % qui vont à chaque acteur qui participe à la vie du livre. L'auteur, en tant que producteur de la matière première, est clairement défavorisé... Et de l'autre côté, les distributeurs/libraires ne semblent pas vraiment prêt à faire un effort (même en numérique). Du coup, la seule variable que je vois capable de s'ajuster en faveur des auteurs, c'est la part de l'éditeur ou arriver à se passer du cycle normal de distribution...

A terme, je pense que cela favorisera forcément que les auteurs se passent des éditeurs pour travailler directement avec les distributeurs et libraires. Cela commence déjà à se faire pas mal en numérique d'ailleurs.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

12 Juil 2018 16:25 #1059 par Oliv

Kaliom Ludo écrit: Je crois aussi qu'il faudrait revoir la répartition des différents % qui vont à chaque acteur qui participe à la vie du livre. L'auteur, en tant que producteur de la matière première, est clairement défavorisé... Et de l'autre côté, les distributeurs/libraires ne semblent pas vraiment prêt à faire un effort (même en numérique). Du coup, la seule variable que je vois capable de s'ajuster en faveur des auteurs, c'est la part de l'éditeur ou arriver à se passer du cycle normal de distribution...


En effet, je crois que c'est quelque chose qui étonne beaucoup les gens extérieurs au Milieu, quand ils apprennent que les auteurs sont les intervenants les moins payés de la chaîne du livre... Mais d'un autre côté, je ne vois pas comment les autres maillons de la chaîne pourraient faire un "effort", le problème est qu'on est dans un secteur qui brasse finalement peu d'argent, chacun est sur la corde raide (je pense en particulier aux libraires, pour bien connaître leur situation qui n'est en général pas plus enviable que celle des auteurs, mais c'est aussi le cas des éditeurs). Bref, plus qu'une répartition différente des parts du gâteau, ce qu'il faudrait pour que chacun puisse survivre, c'est une augmentation de la taille du gâteau : c'est-à-dire davantage de lecteurs.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

14 Juil 2018 09:16 #1060 par Avel
L’Ivre Book lance un appel aux dons annoncé sur leur page Facebook . Je leur souhaite de s’en sortir. Quand on a besoin de 8000€ pour pouvoir continuer, c’est que ça va mal. C’est apparemment un grand « petit » éditeur : près de 600 ebooks au catalogue, quand même. En cas de fermeture, ça va représenter beaucoup de titres orphelins.

Comme toujours, c’est compliqué. Des auteurs disent ne pas avoir été payés, l’éditeur dit avoir eu des problèmes de santé et des factures non réglées par des tiers, bref, ce n’est pas la joie.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.232 secondes
Propulsé par Kunena