Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Les dernières lectures

22 Aoû 2019 09:13 #101 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Grand fan de Wul, j'ai donc acheté la BD Noô. Les dessins sont pas mal, d'autant que le dessinateur fait lui-même ses couleurs : les décors sont assez riches, assez détaillés. On a vu plus somptueux, mais aussi nettement pire. Les visages sont convaincants, même si les attitudes sont parfois un peu figées. C'est le bon point de la bande dessinée.

Pour le scénario... À la décharge de Genefort, c'était impossible d'adapter ce roman en 150 pages de BD (il y aura trois tomes). Mais je suis étonné par les choix de simplification. Ça n'est pas seulement raboté, c'est édulcoré. Bien que Brice soit attachant du début à la fin, et en dépit de quelques vrais moments de chaleur humaine, le roman est un livre d'initiation noir et dur, en raison de la violence subie par le garçon, de sa violence intérieure (due au déracinement, à la mort de ses parents, à bien d'autres choses encore), violence qui finit par déborder de tous côtés. Brice traverse des phases "transformatives" qui ne sont pas des cocons tranquilles. Tout ça passe à la trappe au profit des coups de feu commando. C'est la version Walt Disney de Stefan Wul, dans laquelle Peter Pan et Pinocchio sont de braves gars.

Il y a le côté politique aussi : quand Wul sort de ses 20 ans de silence pour publier Noô, on est en plein dans les années 70, avec sa SF politique "ici et maintenant" (relire, pour se poiler, les souvenirs d'Andrevon - lequel, au vu de certaines chroniques récentes que j'ai lues sous sa plume, semble se prendre d'affection pour l'Oncle Sam : rien de tel qu'un ancien maoïste pour virer néo-con). Or, Wul prend la direction inverse, de façon totalement délibérée, et même ouverte (les archives sur Internet montrent encore quelques jolis grincements de dents vintage). Totalement à contrepied : un peu comme Heinlein, qui se fait d'abord traiter de facho pour Starship Troopers, et enchaîne, en pleine époque Eisenhower, avec le roman le plus libertaire des sixties. Tout ça, bien sûr, disparaît de la BD. La nécessité de condenser, bien sûr, mais au bout d'un moment, ça confine à la trahison...

Bref : une BD joliment dessinée et très recommandable pour les 12/13 ans. Pour les adultes... Il faut lire le roman !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Aoû 2019 17:59 - 22 Aoû 2019 18:00 #102 par Fabien Lyraud
Réponse de Fabien Lyraud sur le sujet Les dernières lectures

avec sa SF politique "ici et maintenant"


Des romans militants sans intérêt pour la plupart. À part Andrevon et Jean Pierre Hubert, le reste ne vaut pas grand chose. J'ai lu "Par le royaume d'Osiris", un roman sur la construction d'une société qui est un paradis communiste. Bon sang que c'est mauvais.
Quand au virage d'Andrevon, vu ce que faisait les autres, qu'ils se découvre surtout un penchant pour la Nouvelle SF Américaine, c'est à dire la SF progressiste de l'époque ( il y a eu une SF progressiste avant les années 2000), n'est pas surprenant.
C'est un peu comme l'écart de préocupations entre certains progressistes français et les engagements des progressistes américains. Entre le néo-maoïsme post Damasio et l'humanisme inclusif des anglo-saxons. Il n'y a pas cette pollution par la lutte des classes. Et voir que les mêmes demandent de l'égalité mais réclame un système plus capitaliste à condition que ce soit à leur profit me fait mourir de rire. Certains auteurs français se disant progressistes me lassent profondément avec certaines postures.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Aoû 2019 18:31 #103 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Je suis d'accord avec ton analyse sur le faux progressisme qui gangrène une partie de la SFFF française (du moins celle que je connais) et sur les hypocrisies de ses appels à l'égalité. C'est en effet une littérature de posture, qui se pratique dans les beaux quartiers (ou les campagnes très isolées qui simulent le retrait du monde capitaliste : fausse rébellion, car pour se calfeutrer un an dans un chalet forestier et y écrire son brûlot deleuzien, il faut de l'argent : "Isola, l'île !" divague Damasio dans la célèbre chansonnette de Rone. Moi, je veux bien, mais il avait quand même une carte bleue, non ? Il mangeait pas que des champignons et des fraises des bois ?) Sans vouloir parler à sa place, il me semble que c'est aussi ce que dénonce poliment Sylvain Lamur dans la préface de la nouvelle édition de ses excellents Contes de l'Homme-cauchemar. La littérature de prêchi-prêcha.

Les chroniques d'Andrevon qui m'ont interloqué, dans de récents Galaxies, prenaient non seulement fait et cause pour les blockbusters à images de synthèse (pourquoi pas), mais témoignaient d'une curieuse faiblesse pour la géopolitique US. D'où mon allusion aux maoïstes devenus néo-cons, il y en a tripatouille aux États-Unis, mais aussi du côté de nos immenses gloires intellectuelles* (Pascal Bruckner ou André Glucksmann, qui sont passés de la Révolution culturelle à l'ultralibéralisme atlantiste plus facilement qu'on ne quitte un camp de rééducation ou Guantánamo).

Cela dit, une fois encore, je ne connais pas du tout en érudit la littérature SFFF moderne, ni française ni étrangère, et je ne demande qu'à être détrompé, car ça me permettra de lire de bons bouquins ! :)

Par ailleurs, si quelqu'un me paie un an d'"Isola ! L'île !", je vous promets de revenir avec un gros roman politique et une recette d'omelette aux orties !

*Données non contractuelles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Aoû 2019 21:55 #104 par Fabien Lyraud
Réponse de Fabien Lyraud sur le sujet Les dernières lectures
Andrevon est toujours militant écolo à ma connaissance. C'est surtout la culture anglo-saxonne qu'il défend. Et c'est un des premiers à avoir critiqué la nouvelle SF politique française et ses excès alors qu'il était lui même très à gauche. Mais c'était un des rares à lire de la SF étrangère y compris en VO me semble-t-il. C'était l'époque où l'on traitait facilement des gens de facho. On en est sorti et heureusement ( merci Alain Dorémieux). Quand à Andrevon défendant la politique Américaine, je le vois bien avoir de l'admiration pour Obama et certaines de ses mesures (notamment sa politique environnementale dont on n'a pas beaucoup parlé en France).
Quant à Damasio il faut quand même savoir qu'il a écrit la Zone du Dehors dans les années 70 et que le roman a été auto-publié à l'époque. Et que la Volte l'a réédité vu le succès de la Horde. Roland C Wagner se méfiait beaucoup de Damasio et de ses penchants pour le gauchisme et le totalitarisme. Et en plus Roland n'aimait pas beaucoup une certaine visions de l'anarchie même s'il s'en réclamé. Mais sa vision était très rock'n roll et particulière.
Roland est parti beaucoup trop tôt (merde ça me fait chialer. On s'était parlé que deux fois IRL. Mais on se connaissait bien par les forums). Roland était un vrai humaniste. Un vrai homme de gauche. Avec une vraie fibre écologiste et sociale. Loin des postures justement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Aoû 2019 22:29 #105 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Là encore, sans être un spécialiste, j'ai lu un peu Wagner, et toujours avec joie. De ce que j'en ai lu, il donne le sentiment de n'être jamais dogmatique, et toujours de bonne humeur, avec une imagination foisonnante de feuilletoniste. Autant, pour les Bruckner, je préfère Anton à Pascal, autant, pour les Wagner, je préfère Roland à Richard.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Aoû 2019 16:37 #106 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Quelques sorties sympas annoncées chez Otherlands.

welcometootherlands.wixsite.com/otherlands

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Aoû 2019 17:31 #107 par Kaliom Ludo
Réponse de Kaliom Ludo sur le sujet Les dernières lectures
Oui, grosse rentrée avec pas mal de projets pour septembre ! :super:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Aoû 2019 23:57 - 30 Aoû 2019 23:58 #108 par Véro-Lyse
Réponse de Véro-Lyse sur le sujet Les dernières lectures
"Tim Corey vous proposera un roman ado/jeunes adultes, premier tome d'une quadrilogie baptisée "Le Cercle et l'Ombre", écrit en collaboration avec Jean Bury"
:bravo:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

31 Aoû 2019 01:57 #109 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
:merci: Laquelle va sans doute se terminer en trilogie, l'un des membres étant incapable de terminer son deuxième tome...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.164 secondes
Propulsé par Kunena