Destination Science-Fiction : notre collection numérique dédiée à la SF
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles en version papier
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles à petits prix en epub, mobi et pdf sur notre boutique
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Destination Fantastique : notre collection numérique dédiée au Fantastique

Logiciels de correction / Correcteurs en ligne

19 Nov 2014 13:06 #11 par Jeb
Oui, c'est un résultat cohérent avec ce que tu décrivais de ta méthode : le fait d'écrire sans trop préparer à l'avance, afin de découvrir en partie ton histoire au fur et à mesure que tu la rédiges. Du coup, je suppose que tu dois te rendre parfois compte que tu as plus de matière que tu ne pensais initialement, en effet. Tu es en bonne compagnie, du reste : Neil Gaiman expliquait dans un récent Rêves & Cris qu'il avait écrit comme ça son dernier roman, en pensant écrire une nouvelle...

Ah, trouver le temps d'écrire de nouveau ! Je ne me plains pas du tout qu'on ait (beaucoup) de boulot au bureau cette année (et puis ça me paiera une nouvelle Callifolio ou une nouvelle Iroshizuku :elfe:D ), mais un peu de temps pour noircir du papier, ça ne me dérangerait pas...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Nov 2014 11:43 #12 par Kaliom Ludo
Je trouve que c'est une belle transformation quand une nouvelle devient un roman, c'est que quelque part les personnages prennent davantage vie, que l'univers se développe et qu'on perd finalement un peu le contrôle sur sa création. Enfin, c'est sans doute risqué pour la cohérence, mais j'aime l'idée en tout cas :Elvys:

Oui, c'est pas simple de trouver du temps pour écrire et du coup d'avoir reparlé de cette nouvelle, ça m'a fait penser à la façon dont je pourrais la reprendre. J'espère pouvoir m'y intéresser un peu plus après M&L9 :elfe:D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Nov 2014 20:36 #13 par khellendros
Hello !

Ah oui, par contre, je n'ai jamais tenté l'écriture de scène dans un ordre différent de ce qui apparaît dans le texte final, mais je pense que sur des formats longs, ça doit être intéressant pour conserver la motivation ou le rythme pris sur un personnage ou une part de l'intrigue avant de passer à un autre !

Kaliom en parlera mieux que moi, mais il y a des logiciels pour découper des romans en scène (sous forme de fiches je crois ?) pour les intercaler à loisir ! Du coup, au niveau de la distillation des informations, vous faites des fiches très précises ?

Pour tout ce qui est nouvelles, j'arrive à me caler sur mes prévisions de longueur sans trop exagérer, mais c'est vrai que j'ai tendance à prendre des notes au fur et à mesure de l'apparition d'un univers ou d'un BG pour une novella ou un roman tiré du texte. Pour les romans, quand je pars sur un one-shot, je raisonne de la même façon, je prends des notes pour ce qui pourrait constituer un autre tome (pour Zugzwang par exemple, j'ai un autre personnage pour un autre arc que j'aimerais travailler !) mais je réfléchis plutôt à plus ou moins 50k signes au niveau des prévisions de signage !

Du coup, je rebondis sur vos remarques sur l'écriture en général : vous avez des "stratégies" pour vous dégager du temps ? Vous essayez d'écrire tous les jours ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Nov 2014 21:29 #14 par Jeb
Intéressant ! Merci à vous de partager vos expériences, je trouve ces échanges très instructifs. Non qu'on puisse nécessairement en faire son beurre pour soi-même (pour peu qu'on écrive depuis un moment, on a ses petites habitudes, et comme le disait Kaliom, chacun sa manière d'écrire), mais c'est un vrai plaisir d'échanger des ressentis. Et puis on ne sait jamais quand l'envie nous prendra de tenter les techniques décrites par un camarade...

Khellendros, intéressant ce que tu dis sur les notes que tu prends à propos d'un univers (chouette ! Du rabe de Zugzwang ! :) Effectivement, il y a beaucoup de matière dans ce monde double que tu as créé), afin d'y revenir éventuellement plus tard. De mon côté, je suis parfois tenté, après une histoire longue, de revenir non à l'univers, mais, sous forme de nouvelle, à l'histoire elle-même, pour me demander ce qu'il se serait passé si un détail avait changé ("what could have been", comme disait Elgar à propos de Falstaff). Dans Terre Zéro (désolé de me citer, c'est pour illustrer :rougi: ), j'ai ce gamin conçu et entraîné à devenir un tueur. Mais il trouve sur sa route quelqu'un qui fait dévier cette trajectoire. Idée de nouvelle : que se serait-il passé si cette rencontre n'avait pas eu lieu ? Mais, sous une forme différente de la tienne, c'est une manière de ne pas abandonner tout de suite un monde dans lequel on a investit 18 mois de sa vie...

En tout cas, pour quelqu'un qui n'écrit pas dans le désordre, excellente intuition ! Oui, dans mes histoires qui dépassent, disons, les 80000 mots, j'ai toujours des intrigues complexes qui mettent en scène des arcs apparemment séparés qui se rejoignent au bout d'un moment. D'où la nécessité des plans détaillés pour que tout soit tiré au cordeau (le plan de mon roman actuel fait 9000 mots), et le choix d'écrire les chapitres dans le désordre, un arc après l'autre, pour que chaque intrigue reste cohérente - en gardant pour la fin la dernière partie, celle où tous les liens se nouent. Mais je fais tout à la main sur du bon vieux cahier d'écolier, avec des lignes temporelles sur 4 pages et des gribouillis illisibles... :)

Pour le temps, je suis insomniaque, dont j'écris avant de partir au boulot le matin - mais j'allais te poser la même question, vu la richesse de ta production. Tu te débrouilles comment ?

Quant au pauvre Kaliom, il passe tellement de temps sur nos nouvelles, le malheureux, ça doit lui en laisser peu pour les siennes...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Nov 2014 21:36 #15 par Jeb
Je me rends compte qu'à parler comme ça de ce que j'écris pour illustrer une manière de bosser, je dois faire bien narcissique - mais difficile de présenter autrement sa méthodologie (pifométrique). En vérité, si ça fait du bien de parler de sa petite passion de l'écriture sans être pris pour un original ou un farfelu comme dans la vie quotidienne, ce fil de discussion m'intéresse pour l'échange de ressentis des uns et des autres et je suis sincèrement reconnaissant de pouvoir lire vos expériences.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Nov 2014 16:22 #16 par Kaliom Ludo
Le sujet m'intéresse aussi :fandre:

Je me suis mal organisé dans ma journée, mais je réponds demain :;)2:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Nov 2014 11:51 - 23 Nov 2014 11:53 #17 par Jeb
Ce sera avec plaisir ! :)

Sinon, je suis irrécupérable. Toute cette conversation m'a donné envie de mettre de côté un moment mon roman-fleuve pour écrire mon "spin-off" de Terre Zéro, qui ne devrait être qu'une longue nouvelle, ou une novella : entre 20 000 et 30 000 mots je suppose. Et je me suis dit : je vais essayer, moi aussi, d'écrire dans l'ordre en me laissant porter par une idée directrice et le rythme interne de chaque chapitre. Seulement voilà : au bout de 500 mots rédigés, j'ai déjà trois pages de notes manuscrites, un plan de plus en plus détaillé et cet après-midi, si j'ai le courage, j'écrirai la fin avant d'avoir terminé la troisième page du début. Rien à faire, dans l'ordre je ne sais pas faire, même quand le texte est court ! J'ai peur que ça ne détonne un furieux manque "d'instinct" littéraire. Faudrait peut-être que je me mette à la peinture ou au free jazz... :rougi:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Nov 2014 17:51 #18 par alice
Hé bien, que d'auto analyse...

Perso, je n'ai jamais utilisé de logiciel de correction. Ce que je devrais probablement faire parce qu'au vu du sapin de noël que j'ai reçu de ma dernière nouvelle acceptée... y a du boulot.

Je ne fais pas de plan, pas de fiche, tout au traitement de texte. Faut dire que je fait tellement d'aller-retours qu'un manuscrit n'aurait l'air de rien.

Bon, je dois aussi avoir le cerveau bien analytique, parce que j'arrive (ou du moins je l'espère) à suivre plusieurs trames, même temporellement différentes, en même temps. Ce qui n'exclut pas de se planter, du coup.
J'aime pas les fiches ! Je dois être traumatisée.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Nov 2014 18:17 #19 par Jeb
Je ne dirais pas auto-analyse, mais... hum... papotage ? ;)

En tout cas bravo si tu arrives à démêler les intrigues complexes sans aide-mémoire. C'est sûrement une question de tête bien faite. Ou le whisky a eu plus de conséquences néfastes sur mes neurones que je ne le pensais initialement ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Nov 2014 12:13 #20 par Kaliom Ludo
Il me semblait que'Elvys avait ouvert un topic qui parlait des logiciels d'écriture, mais malheureusement, je n'arrive plus à retrouver le topic, j'imagine qu'on l'a perdu dans un des plantages du serveur. Du coup, va falloir que je fasse une 'tite recherche :mierin:

Pour ma part, je n'arrive pas non plus à écrire des scènes dans un ordre différent. Je n'ai jamais beaucoup essayé, mais ça ne me parait pas très naturelle.
Par contre, ce que j'aimais bien faire, c'est écrire des nouvelles en rapport avec mon roman/univers d'écriture. Les nouvelles avaient donc tendances à affiner le monde et je trouvais intéressante l'idée d'étoffer un royaume par petites touches.
ça rejoint un peu l'envie de Jeb de revenir à l'univers de son roman, une façon de ne pas le quitter.
J'aime par contre beaucoup l'idée de voir un personnage sous un nouvel angle, de dévier son "destin". C'est une façon intéressante de jouer avec ses personnages. Je ne sais pas si dans la finalité, le résultat fonctionne, mais c'est quelque chose à explorer. (même en terme éditorial)

Pour ma part, je n'ai pas écrit depuis un moment. Et je pensais même que l'envie m'avait quitté et que je n'en ressentirais plus la vraie envie. (La vraie envie, passionnée, impérieuse, pas celle avec cette impression qu'il faut écrire pour écrire, pour que ça ne retombe pas. Un peu par obligation. Le mot juste m'échappe sur l'instant ><)
Mais l'envie est revenue entre les discussions avec ma chérie et celles du forum. J'espère qu'elle va rester jusqu'à ce que j'ai plus de temps.

ça reste aussi difficile pour moi d'écrire tout en faisant des corrections sur des textes, parce que quand j'ai du temps, je préfère faire avancer les projets où il y a d'autres personnes engagées.

Pour les notes, persos, j'ai tendance à les prendre après écriture, si possible lors d'une relecture, comme ça j'affine et modifie en même temps. J'ai toujours cette peur de casser mon rythme quand j'arrive enfin à lancer la machine.

Je trouve aussi bien que le forum permette de parler de sa passion, de ses textes, de sa façon d'aborder l'écriture. ça renvoie un peu au début de M&L et j'aime ça :yeux:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.152 secondes
Propulsé par Kunena