Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles à petits prix en epub, mobi et pdf sur notre boutique
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Destination Fantastique : notre collection numérique dédiée au Fantastique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles en version papier
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Destination Science-Fiction : notre collection numérique dédiée à la SF

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'ebook "47" a été chroniqué par LunaZione, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

 

 

Citation de la chronique :

Pour ne pas changer mes habitudes de ces derniers mois, j'ai téléchargé gratuitement ce livre sur le site des éditions Mots et Légendes. En fait, contrairement à ce que pourrait laisser penser le résumé, 47  contient deux histoires : 47 et Gajin.

 

Honnêtement, je n'ai pas tellement accroché à 47 : l'ambiance, la rapidité des évènements... En fait, je n'ai pas tout compris ce qu'il se passait et du coup, j'en suis ressortie assez frustrée.


Par contre, j'ai beaucoup, beaucoup aimé Gajin. En fait, il s'agit d'un jeune garçon, un métisse, qui décide de devenir samouraï pour venger la mort de ses parents. Les différents évènements, bien que peu originaux, m'ont beaucoup plu, surtout transposés à cette époque : c'est tellement rare que je lise des histoires de ce genre !

Gajin est vraiment un adolescent très attachant : même si je ne cautionne pas son désir de vengeance, je le comprends et j'ai vraiment pris plaisir à le voir grandir et à suivre ses différentes aventures.

La fin m'a également beaucoup plu : j'ai été agréablement surprise par celle-ci. Et ça fait toujours plaisir quand l'on se rend compte que la situation que l'on perçoit n'est pas forcément celle qui se passe vraiment.

 

C'était la toute première fois que je découvrais l'écriture d'Alexandre Bocquier. Autant, comme vous l'aurez sans doute compris, je ne l'ai pas tellement appréciée dans 47, autant celle-ci m'a beaucoup plu dans Gajin. La culture de l'auteur dans l'histoire japonaise de cette époque doit être assez impressionnante ou du moins suffisante pour qu'une néophyte comme moi puisse être bluffée !
Deux histoires que je vous recommande !