Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'ebook "Pax Europæ - L’Espoir meurt le dernier" a été chroniqué par Mortuum, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

 

Citation de la chronique :

La nouvelle se lit d’une traite (environ 55 pages) et nous plonge en plein conflit de guerre entre les Etats-Unis d’Europe et la Russie indépendante. On atterrit dans une caserne en Angleterre où l’on découvre, en même temps que les protagonistes, que la Russie indépendante est en train d’assiéger la ville.

L’auteur nous plonge dans ce moment de guerre avec beaucoup de réalisme. Certes ça se passe en 2034, il y a de nouvelle technologie que l’on n’a pas actuellement, mais tout est si réaliste (enfin l’impression que j’ai). En plus de ça, le style de l’auteur est vraiment excellent. En quelques pages, il arrive à mettre en place les décors et l’ambiance de guerre tels que je me suis retrouvée en plein champ de bataille (que ce soit sur terre ou dans les airs) en compagnie de soldats de différentes nationalités et appartenant aux Etats-Unis d’Europe. Même si ces personnages ne sont pas développés, j’ai eu peur pour eux (même si je ne le connais pas, ça reste un pote de guerre!).

Toute fois, et c’est là le seul reproche que j’ai à faire à cette nouvelle, on se retrouve projeter dans une caserne et l’on vit un assaut avec des soldats que l’on ne connait pas. En gros, on lit un moment de vie (rempli d’action dans ce cas), dont le seul background, que l’on a, est cette fameuse troisième guerre mondiale. Finalement on ne sait pas grand-chose et c’est la raison pour laquelle j’ai précisé en début d’article « de l’univers Pax Europae ». Prise dans un univers, cette nouvelle est excellente et donne envie d’en découvrir plus. Par contre, si le lecteur prend cette lecture comme un one-shot, je peux comprendre qu’il en ressort déçu même si le style et l’ambiance sont indéniablement de bonnes qualités.

Enfin, cette nouvelle lance des thèmes intéressants, ce n’est pas juste de l’action, qui donnent envie de lire d’autres nouvelles/romans sur cet univers. D’une part, on a l’aspect mercantile de la guerre, avec la fameuse nouvelle technologie génialissime vendue aux Etats-Unis d’Europe, leur permettant ainsi d’avoir une supériorité technologique face à l’ennemie Russe. On se rend vite compte que c’est mal barré pour l’Europe. D’autre part, il y a un aspect « géo-politique » qui semble faire surface. On apprend par exemple, que les U.S.A (allié de l’Europe) ont retirés leurs troupes des mers européennes juste avant l’offensive Russe. Coïncidence ? Stratégie militaire ? Voilà, quelque chose que j’aimerai découvrir ! Aussi, il y a quelques références aux autres puissances hors U.S.A., E.U.d’Europe et Russie indépendante. Vont-elles jouer un rôle important dans cette troisième guerre mondiale ? Est-ce « juste » pour alimenter le background même si ça se focalise sur l’E.U.E. ? C’est un autre point que j’aimerais découvrir aussi.

Cette première nouvelle tirée de l’univers uchronique Pax Europae donne vraiment envie de découvrir toute cet univers. Le style et l’ambiance sont excellents au point de réussir à complètement me happer dans cette guerre aux traits réalistes. Enfin, des informations sur les stratégies de guerre et la géopolitique y sont éparpillées me (titillant) donnant envie d’en savoir plus sur ce Pax Europae !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'ebook "Les vertes prairies" a été chroniqué par BVIALLET sur Babelio.com, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

 

Citation de la chronique :

La frégate gréée en trois mâts « Le Prince Eternel » s'éloigne des rivages de l'île du Golem à la recherche d'un « lieu au milieu de nulle part ». A son bord, se trouve un équipage d'une centaine d'hommes commandés par le capitaine corsaire Vincenzo Barca qui a dérobé à son maître l'Empereur un coffret aussi précieux que magique. le commandeur Aleksandr Bozniev l'a pris en chasse et a fini par l'avoir en vue sans pouvoir le rattraper. Il envoie trois lougres, vaisseaux plus rapides, à sa poursuite. Barca les envoie par le fond. Mais un peu plus tard, alors qu'il se retrouve bloqué dans le port de Dyniach, les rôles s'inversent. La frégate est coulée corps et biens et Barca n'est plus qu'un homme traqué et aux abois.
Plus qu'un simple roman d'aventures maritimes, « Les vertes prairies » se présente également comme un récit fantastique très proche de la fantaisie pure. En plus de la rivalité entre les deux navigateurs amoureux de la même femme disparue, le lecteur découvrira une quête de l'absolu et un besoin de rejoindre la défunte dans l'au-delà et par n'importe quel moyen. Ce premier épisode gratuit qui sert de teaser ou de prequel à une saga à venir est assez agréable à lire avec sa suite de rebondissements, de combats et de poursuites haletantes. Même si le lecteur se doute un peu de la tournure que va prendre la suite des évènements de cette histoire somme toute assez classique, les amateurs de littérature de divertissement ne bouderont sans doute pas leur plaisir.

 

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'ebook "Favori des dieux" a été chroniqué par Gouelan sur Babelio.com, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

 

Citation de la chronique :

La cité de Mytilène est prête à être rasée par l'armée de Rome. Cléos prophète protégé par les Dieux garde espoir en pensant que Dionysos pourra les sauver, en lui donnant un peu de son pouvoir.
Dans cette belle histoire, on ressent la détresse de Cléos, qui conçoit son pouvoir divinatoire comme une malédiction, ne se sentant pas assez courageux pour accomplir le dessein des Dieux et sauver sa cité.
Faut il faire confiance aux Dieux et croire la prophétie ? Sera-t-il le meneur de la rébellion et le fondateur de la nouvelle cité ? Qui sera le Romain qui se verra accorder la faveur des Dieux?

Un bon petit moment de lecture avec ces Dieux grecs impitoyables, qui se jouent des hommes, et ces envahisseurs romains dont la vengeance est implacable.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ces commentaires sur "Favori des dieux" ont été déposés sur Amazon.fr, vous pouvez tous les retrouver sur cette page.


Par San San le 27 octobre 2014

Favori du dieu eût été plus juste puisque Cléos entend la voix de Dionysos/Bacchus depuis son enfance, et la dispense à ceux de sa cité sans pour autant être prêtre ou devin. Depuis 5 ans Mythilène est assiégée par les Romains, les provisions sont peau de chagrin, l'espoir s'étiole, la situation devient critique... Le dieu avoue avoir été vaincu, phrase sibylline que Cléos tente d'interpréter suite à ses rêves prémonitoires, mais quand les dieux "s'amusent" les hommes pleurent bien souvent...

C'est une nouvelle qui m'a surprise puisque en me fiant au synopsis je m'attendais plus à un univers mythologique qu'à un contexte historique perturbé. J'avoue que les stratégies politiques et guerrières ne sont pas trop ma tasse de thé lorsque je compte me divertir au travers d'une lecture, et pourtant les pages défilaient sans que mon intérêt ne s'effrite au fil des "luttes" en instance. Heureusement pour moi, ce fut court et bien dosé, fort bien écrit, le fil rouge de la trame bien exploité, même si l'ensemble sera bien vite oublié pour moi. J'espère pour l'auteur français que d'autres apprécieront son talent...

 

Par Väinö le 28 mai 2016

La Fantasy a tendance à privilégier les ambiances médiévales, et celle plus axée Antiquité, si elle existe, n'est pas légion (il fallait la faire, c'est fait). Il est donc rafraîchissant de lire un conflit gréco-romain mâtiné de magie et d'intrigues sur fond de guerre mythologique, et par un auteur qui connaît son sujet (l'Histoire romaine), ce qui ne gâche rien ! A recommander aux amateurs de légions romaines en ordre de bataille, de dieux antiques, de héros et de traîtres.

 

Par philippe haillant le 12 août 2016

C’est un texte très bien écrit que j’ai découvert. On tourne les pages, l’angoisse monte, on guette, les yeux s’écarquillent et boum ! la fin nous éclate en pleine figure. C’est presque trop court. En fait non, c’est véritablement trop court...
Je trouve que la couverture splendide en donne bien le ton (<=Magali Villeneuve).
Ce serait dommage de ne pas profiter de ce texte gratuit d’autant que c’est une très belle découverte !
(Avis : Véro-Lyse Marq)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'ebook "Entre deux mondes" a été chroniqué par Gouelan sur Babelio.com, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

 

Citation de la chronique :

Une guerre entre les Merriens et les Terriens qui se déclenche aussi bêtement que toutes les guerres. Dans la bataille, le cœur n'a pas sa place , sauf au bout d'une lance. Pourtant, quand la bataille est finie, l'homme ou la sirène ne comprend plus la raison de cette bataille. Mais c'est trop tard, la haine est installée au fond des cœurs.
J'ai aimé cette petite histoire, bien que trop courte et sans surprise... tout le monde sait que la guerre n'a pas de sens...Une haine ancestrale qui s’envenime, qui tisse sa toile au fond des cœurs et empêche la raison de mettre fin au carnage, d'avoir raison du chaos.