Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles à petits prix en epub, mobi et pdf sur notre boutique
Découvrez les deux premiers titres de nos collections numériques !
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles en version papier

conférence Laurent Alexandre

07 Juil 2017 13:56 - 07 Juil 2017 13:57 #1 par Nicolas Villain
J'aimerais beaucoup votre point de vue sur cette conférence très intéressante. Et je pose d'emblée la question: la SF est-elle morte? La SF c'est maintenant?
www.bing.com/videos/search?q=laurent+ale...&fsscr=0&FORM=VDQVAP

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

10 Juil 2017 11:53 #2 par Kaliom Ludo
Je n'ai pas le temps de regarder la conférence, je réponds donc juste à ta question, sans savoir de quoi la vidéo traite exactement. :;)2:

Pour moi, c'est une période difficile pour la SF, car on est dans une période où on vit une bonne partie de ce que la SF avait prévu : les tablettes et livres numériques, les premiers robots en entreprise, des jeux vidéos de plus en plus complexes, les réseaux sociaux, la technologie omniprésente partout. Et aussi les déséquilibres entre riches et pauvres qui y sont liés...

Pour autant, je ne dirais pas qu'elle est morte, il y a encore matière à anticiper sur notre futur proche et il y a aussi tout ce qui découverte d'une autre existence de vie, les voyages spatiaux et sans doute appréhender l'arrivée de nouvelles évolutions.
C'est sans doute plus compliqué d'être original, car on y est, on vit la SF, mais je ne pense pas qu'elle soit morte. Mais du coup, c'est probablement comme pour la Fantasy ou le Fantastique, il va falloir davantage miser sur l'aspect humain de ses personnages que sur l'univers pour qu'un texte fonctionne. (Pour illustrer, si on veut écrire sur les vampires, genre très exploité, il faudra forcément aller plus loin, développer davantage ses persos, car le mythe du vampire en lui-même n'a plus rien de nouveau)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

10 Juil 2017 12:51 #3 par Jeb
Hélas, pas du tout le temps de m'y plonger maintenant, mais j'espère en avoir le temps un jour prochain...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

12 Juil 2017 09:12 #4 par Kaliom Ludo
Plein de courage à toi pour tout gérer :pompom:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

13 Juil 2017 18:11 - 13 Juil 2017 18:13 #5 par Nicolas Villain
Oui en effet j'entends le discours. Mais il faut dire que le champs des possibles est vertigineux. Pour ma part je pense que je vais essayer de compenser le côté sombre des nouvelles technologies pouvant dominer les hommes et le monde, en faisant exister une société civile militante, investie dans la réappropriation du territoire et de ce qui fait qu'elle est composée d'humains.
Cependant, je vous conseille vraiment cette conférence qui traite des NBIC, des projets démiurgiques de Google et d'un avenir assez sombre au final même si la mort devrait être annihilée. Je pense que le sujet est intéressant mais surtout essentiel à avoir à l'esprit car aujourd'hui je n'entends pas de réflexions qui vont beaucoup plus loin qu'un quinquennat et encore moins des problèmes éthiques que soulève l'arrivée des NBIC. Bref, j'espère que l'un de vous la regardera...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

17 Juil 2017 13:13 #6 par Kaliom Ludo
Je me demanderai toujours l'intérêt de supprimer la mort http://www.m

Je conçois bien l'envie de vivre le plus longtemps, de ne pas être malade... Mais vivre pour l'éternité, je me sentirai pas capable de le vivre... Et je parle pas de tous les problèmes de nourritures, d’énergies et de places... http://www.m

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.138 secondes
Propulsé par Kunena