Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Découvrez les deux premiers titres de nos collections numériques !
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles en version papier
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles à petits prix en epub, mobi et pdf sur notre boutique

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Alexandre Dainche est illustrateur en SFFF.
Si son riche parcours l’a conduit à travailler tour à tour pour la télévision, la publicité, l’édition ou encore le monde du jeu, c’est aux États-Unis qu’il a posé ses bagages artistiques en travaillant pour de grandes licences comme Star Wars ou le Trône de fer.
Son (peu) de temps libre, il le consacre à l’illustration et la co-scénarisation de « La Dernière Terre », saga de dark fantasy fraîchement publiée aux éditions HSN.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Né en 1979 à Pompey, petite ville près de Nancy en Lorraine, tout jeune déjà il se passionne pour le dessin. Toute son adolescence se forge autour de cette discipline, des films Walt Disney, auxquels il voue un culte sans aucune mesure.
Doté d'un bagage dans le commerce et la logistique, il a préféré se lancer à corps perdu dans sa passion pour en faire son métier. Il puise son inspiration dans la musique, notamment les bandes originales de films et de jeux vidéos, le métal symphonique. Mais aussi dans le cinéma, avec, par exemple le Seigneur des Anneaux ou encore Narnia, des univers, des lieux où Alexandre établirait volontiers son pied-à-terre si, par chance, ils existaient.
D’autres illustrateurs ou animateurs 2D l’inspirent : Glen Keane, Tetsuya Nomura, Alan Lee, Brom, Alex Ross, John Howe pour ne citer qu’eux…

Depuis 2006, il travaille pour diverses maisons d'éditions dans le domaine littéraire, orienté principalement dans l'imaginaire, mais aussi dans le milieu des jeux de société, du jeu de rôle, pour la télévision (Nolife), pour la presse (Role Playing Game, Jeu De Rôle magazine…), la musique et prochainement le jeu vidéo.

Depuis 2009 : une boutique de reproductions de ses œuvres existe sur le net. Si vous désirez une illustration que vous voudriez précisément, il vous suffit de le contacter à l'adresse ci-dessous.

Son mail pour les professionnels et les particuliers : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La boutique : http://www.doseima.kingeshop.com
Son portfolio : http://pagesperso-orange.fr/alexandre.dainche
Son projet en association avec l’illustratrice Magali Villeneuve : http://projet.ldt.over-blog.com


Alexandre Dainche répond au questionnaire de Proust

1. Ma vertu préférée : Sagesse
2. Le principal trait de mon caractère : passionné
3. La qualité que je préfère chez les hommes : Honnêteté
4. La qualité que je préfère chez les femmes : Honnêteté
5. Mon principal défaut : trop passionné ?
6. Ma principale qualité : honnête
7. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : L'amitié sincère qu'ils me portent.
8. Mon occupation préférée : Dessiner, voire jouer aux jeux vidéos
9. Mon rêve de bonheur : Ce que je vis au jour d'aujourd'hui
10. Quel serait mon plus grand malheur ? : n'en parlons pas, cela pourrait porter malheur !^^
11. À part moi -même qui voudrais-je être ? : personne, vouloir être quelqu'un d'autre signifierait envier cette personne, or je n'envie personne. :) Chacun sa vie et construisons-la du mieux que l'on peut.
12. Le pays où j'aimerais vivre : le Japon, l'Irlande, des pays avec une culture ou/et une mythologie très forte mais je suis bien en France. :)
13. La couleur que je préfère :
14. La fleur que je préfère :
15. L'oiseau que je préfère :
16. Mes auteurs favoris en prose :
17. Mes poètes préférés :
18. Mes héros dans la fiction :
19. Mes héroïnes favorites dans la fiction :
20. Mes compositeurs préférés :
21. Mes peintres préférés : y en a tellement...
22. Mes héros dans la vie réelle :
23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle :
24. Mes héros dans l'histoire :
25. Ce que je déteste le plus : la malhonnêteté ou les gens faux.
26. Le personnage historique que je déteste le plus :
27. Les faits historiques que je méprise le plus :
28. Le fait militaire que j'estime le plus :
29. La réforme que j'estime le plus :
30. Le don de la nature que je voudrais avoir : aucun spécifiquement. Peut-être un ventre sans fond pour manger à volonté. ^^
31. Comment j'aimerais mourir : en dormant dans les bras de ma compagne.
32. L'état présent de mon esprit : boosté car j'ai plein de boulot à faire.
33. La faute qui m'inspire le plus d'indulgence :
34. Ma devise : Ne te mens pas à toi-même et suis toujours la voie de l'honnêteté.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Né en 1979 à « Pompey », petite ville près de « Nancy » en Lorraine, tout jeune déjà il se passionne pour le dessin. Toute son adolescence se forge autour de cette discipline, des films de Walt Disney, auxquels il voue un culte sans aucune mesure. Il puise son inspiration dans la musique, notamment les bandes originales de films, de jeux vidéos et le métal symphonique. Mais aussi dans le cinéma, avec, par exemple le seigneur des Anneaux ou encore Narnia, des univers, des lieux où Alexandre établirait volontiers son pied-à-terre si, par chance, ils existaient.
Doté d'un bagage dans le commerce et la logistique, il a préféré se lancer à corps perdu dans sa passion pour en faire son métier.
Illustrateur, oui, de l'espèce des autodidactes où les seules formations résident dans l'analyse des illustrations de ceux que l'on admire (Magali Villeneuve, Glen Keane, Tetsuya Nomura, Paul Bonner, Graffet et bien d'autres…). Il a donc dû apprendre seul, ce qui lui a permis d'acquérir une certaine expérience. De ce qui pourrait apparaître comme une faiblesse, il tire en fait une grande fierté.
Depuis, il travaille pour diverses maisons d'éditions dans le domaine littéraire, mais aussi dans le milieu des jeux de société, pour la télévision, pour la presse, et récemment dans la musique. Récemment on lui a confié le rôle de directeur artistique d’un magazine consacré au jeu de rôle…
Rien ne lui fait peur, tout l'intéresse, c'est sans doute pour cela qu'on lui confie des projets aussi diversifiés… Qui sait ?

 

Alexandre Dainche a accepté de répondre au questionnaire de Proust, voici ses réponses :

1. Ma vertu préférée : le courage
2. Le principal trait de mon caractère : timide mais qui ne se laisse pas faire.
3. La qualité que je préfère chez les hommes : oulah.....
4. La qualité que je préfère chez les femmes : oulah... ...
5. Mon principal défaut : très très rancunier on me blesse une fois pas deux !
6. Ma principale qualité : je suis bourré de qualité… la preuve je n’en trouve aucune.
7. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : ils m’aiment comme je suis et n’ont pas besoin qu’on leur téléphone tous les quatre matins pour leur prouver qu’on les aime.
8. Mon occupation préférée : dessiner, ma douce :)
11. À part moi-même qui voudrais-je être ? ma douce pour tout ce qu’elle est.
12. Le pays où j'aimerais vivre : dans mes songes.
15. L'oiseau que je préfère : aigle, la classe.
16. Mes auteurs favoris en prose : oulah trop pointilleux pour le petit illustreux que je suis.
20. Mes compositeurs préférés : oh là là y en a trop... ...
21. Mes peintres préférés : quel dilemme... ... depuis peu je suis devenu un grand fan de Guiton, pour moi c’est the master, mais il y en a tellement. Et puis, il y a Magali Villeneuve pour qui je voue un culte sans nom tellement elle m’impressionne.
22. Mes héros dans la vie réelle : mes parents et ma douce.
23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : voir au‑dessus.
24. Mes héros dans l'histoire : Nicolas Hulot
25. Ce que je déteste le plus : les égoïstes, les péteux, les faux jetons, la moquerie gratuite, les fouteurs de troubles.
26. Le personnage historique que je déteste le plus : comme tout le monde, ceux qui créent les guerres.
30. Le don de la nature que je voudrais avoir : don de la nature ? Physiquement rien c’est tellement superficiel, mais artistiquement le talent de Glen Keane et de tous ceux que j’adore.
31. Comment j'aimerais mourir : en dormant dans les bras de ma douce.
32. L'état présent de mon esprit : crevé, fatigué, au bord de l’endormissement, mais j’ai encore deux heures de boulot (il est 1h du matin).
33. La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : heu si on pique dans mon assiette alors que c’est des pâtes au gruyère, je ne pardonne jamais donc heu... si dans l’assiette c’est des petits pois ok.
34. Ma devise : Sois honnête avec toi‑même.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Guillaume Dalaudier est né en 1986 à Saint Germain en Laye. Malgré son amour des voyages, il n’a pas beaucoup bougé depuis, migrant simplement de la banlieue sud à celle du nord. Un quotidien un peu gris a sans doute servi de point de départ a une envie dévorante d’évasion. Au début, il s’agissait de lire tout ce qui pouvait lui tomber sous la main… et puis un jour il s’est lancé lui aussi dans l’écriture. Impossible de dire à quel âge, ce qui est sûr, c’est qu’il a commencé par le fantastique avant de tâtonner un peu dans chaque genre. La curiosité de s’intéresser à tout, d’en découvrir le plus possible, c’est peut-être la meilleure façon de le définir, car il ne peut jamais préciser ses goûts. Lui demande-t-on quelle musique il aime qu’il ne peut arrêter son choix : le soir du classique, le matin du rock, à d’autre moment du métal, en passant par le reggae ou le rap… Il ne faut jamais accorder d’intérêt aux frontières, quelles qu’elles soient !

Courant juin, vous pourrez assister à la naissance de son premier roman, Les passagères du Paragon aux éditions In Octavo. Pour patienter, vous pouvez aussi faire un tour sur son site  : www.terres-inconnues.fr


Guillaume Dalaudier répond au questionnaire de Proust :


Ma vertu préférée : L’originalité
Le principal trait de mon caractère : Relativiste
La qualité que je préfère chez les hommes :/
La qualité que je préfère chez les femmes : La répartie
Mon principal défaut : Je ne saurais pas dire lequel est le principal
Ma principale qualité : Répondre à côté de la question
Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : Y’en a qui sont fous
Mon occupation préférée : Rêvasser
Mon rêve de bonheur : Partir voyager et découvrir des terres encore inconnues (on a bien parlé de rêve, hein)
Quel serait mon plus grand malheur ? Devenir aveugle
À part moi-même qui voudrais-je être ? Personne, je n’aime pas l’idolâtrie ou ce qui s’en rapproche.
Le pays où j'aimerais vivre : Un pays qui n’en soit pas un
La couleur que je préfère : Le noir
La fleur que je préfère : C’est plus joli quand il y a plusieurs variétés
L'oiseau que je préfère : L’aigle
Mes auteurs favoris en prose : Lovecraft, Poe, Hobb, Tolkien
Mes poètes préférés : Baudelaire (d’un autre côté, c’est le seul que je connaisse un peu…)
Mes héros dans la fiction : / (Voir question 11)
Mes héroïnes favorites dans la fiction : /
Mes compositeurs préférés : Mozart
Mes peintres préférés : Constable, Füssli
Mes héros dans la vie réelle : /
Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : /
Mes héros dans l'histoire : /
Ce que je déteste le plus : L’extrémisme, en bien ou en mal, il n’en ressort jamais rien de bon
Le personnage historique que je déteste le plus : /
Les faits historiques que je méprise le plus : /
Le fait militaire que j'estime le plus : /
La réforme que j'estime le plus : /
Le don de la nature que je voudrais avoir : Tout va bien comme ça
Comment j'aimerais mourir : Surtout pas dans un lit, clairement pas dans un hôpital
L'état présent de mon esprit : C’est le week end !
La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : De l’indulgence ?
Ma devise : Le temps est-il la roue qui tourne ou bien la trace qu’elle laisse ?

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Des campagnes bourguignonnes aux falaises bretonnes, Elie Darco a roulé sa bosse à malice jusqu’à Marseille où elle vit avec son Autre, Cyril Carau. Sa bosse est pleine d’aventures, d’histoires à raconter, de crayons et de galets pour caler les coins de ses projets et ses rêves esquissés.

Ses opus, illustrations ou textes ont été publié dans plusieurs zines et petites maisons d’éditions.

Sur la toile, elle joue la tisseuse pour le portail OutreMonde, le fanzine Ananké, l’Antisèche des auteurs et des illustrateurs et pour d’autres encore…

Son univers artistique : http://eliedarco.com

 

Sous-catégories