Découvrez les deux premiers titres de nos collections numériques !
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles à petits prix en epub, mobi et pdf sur notre boutique
Anthologie, romans et recueil de nouvelles
Disponibles en version papier
Lecture numérique à télécharger gratuitement sur notre boutique

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Guillaume Dalaudier est né en 1986 à Saint Germain en Laye. Malgré son amour des voyages, il n’a pas beaucoup bougé depuis, migrant simplement de la banlieue sud à celle du nord. Un quotidien un peu gris a sans doute servi de point de départ a une envie dévorante d’évasion. Au début, il s’agissait de lire tout ce qui pouvait lui tomber sous la main… et puis un jour il s’est lancé lui aussi dans l’écriture. Impossible de dire à quel âge, ce qui est sûr, c’est qu’il a commencé par le fantastique avant de tâtonner un peu dans chaque genre. La curiosité de s’intéresser à tout, d’en découvrir le plus possible, c’est peut-être la meilleure façon de le définir, car il ne peut jamais préciser ses goûts. Lui demande-t-on quelle musique il aime qu’il ne peut arrêter son choix : le soir du classique, le matin du rock, à d’autre moment du métal, en passant par le reggae ou le rap… Il ne faut jamais accorder d’intérêt aux frontières, quelles qu’elles soient !

Courant juin, vous pourrez assister à la naissance de son premier roman, Les passagères du Paragon aux éditions In Octavo. Pour patienter, vous pouvez aussi faire un tour sur son site  : www.terres-inconnues.fr


Guillaume Dalaudier répond au questionnaire de Proust :


Ma vertu préférée : L’originalité
Le principal trait de mon caractère : Relativiste
La qualité que je préfère chez les hommes :/
La qualité que je préfère chez les femmes : La répartie
Mon principal défaut : Je ne saurais pas dire lequel est le principal
Ma principale qualité : Répondre à côté de la question
Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : Y’en a qui sont fous
Mon occupation préférée : Rêvasser
Mon rêve de bonheur : Partir voyager et découvrir des terres encore inconnues (on a bien parlé de rêve, hein)
Quel serait mon plus grand malheur ? Devenir aveugle
À part moi-même qui voudrais-je être ? Personne, je n’aime pas l’idolâtrie ou ce qui s’en rapproche.
Le pays où j'aimerais vivre : Un pays qui n’en soit pas un
La couleur que je préfère : Le noir
La fleur que je préfère : C’est plus joli quand il y a plusieurs variétés
L'oiseau que je préfère : L’aigle
Mes auteurs favoris en prose : Lovecraft, Poe, Hobb, Tolkien
Mes poètes préférés : Baudelaire (d’un autre côté, c’est le seul que je connaisse un peu…)
Mes héros dans la fiction : / (Voir question 11)
Mes héroïnes favorites dans la fiction : /
Mes compositeurs préférés : Mozart
Mes peintres préférés : Constable, Füssli
Mes héros dans la vie réelle : /
Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : /
Mes héros dans l'histoire : /
Ce que je déteste le plus : L’extrémisme, en bien ou en mal, il n’en ressort jamais rien de bon
Le personnage historique que je déteste le plus : /
Les faits historiques que je méprise le plus : /
Le fait militaire que j'estime le plus : /
La réforme que j'estime le plus : /
Le don de la nature que je voudrais avoir : Tout va bien comme ça
Comment j'aimerais mourir : Surtout pas dans un lit, clairement pas dans un hôpital
L'état présent de mon esprit : C’est le week end !
La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : De l’indulgence ?
Ma devise : Le temps est-il la roue qui tourne ou bien la trace qu’elle laisse ?