Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Editions Mots & Légendes

  • Gwer, la bande dessinée de Gwenran est de retour gratuitement sur Mots & Légendes.

    Au travers de 26 pages de bande dessinée, nous vous invitons à découvrir l'univers et la quête de Gwer le N'habot.

     

    Résumé :

    À chaque conjonction des trois lunes, les plus braves guerriers du monde d’Aar se rendent au puits maléfique dans le but d’empêcher le retour des Démons-dieux.
    Gwer du peuple des N’habots, les parias d’Aar, décide de prendre part à ce voyage difficile. Perdu parmi des êtres plus grands, plus forts et qui ne font aucun cas de sa personne, le courage de Gwer est mis à rude épreuve. Mais pour l’honneur de son peuple et l’amour de sa bien-aimée, Meg, il sait qu’il ne peut pas reculer et doit aller au bout de la quête et de son destin...


    Vous pouvez télécharger gratuitement cette bande dessinée avec les liens ci-dessous :

    - pdf

    - epub

    - mobi

    - cbz

    - lecture sur Calaméo

     

    Cet ebook est également disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

  • Le numéro 9 de Mots & Légendes sur le thème "Science-Fiction dans tous ses états" est enfin disponible au téléchargement. Vous pouvez le lire gratuitement en version PDFEPUB et MOBI.

    Ce webzine est également disponible sur l'application Fanzines.

    Au sommaire de ce numéro de 273 pages A4 :

    Une couverture de Pascal Vitte

    Douze nouvelles :
    Le dernier homme sur la terre de Jean-Marc Sire, illustré par Vay
    41 unités temporelles d'Anthony Boulanger, illustré par Mickael Martins
    Inua-b de Léa Silva, illustré par Mickael Martins
    30 jours avant la lumière de David Osmay, illustré par Crômm
    Le Bagne de Carralet de Claire Delorme, illustré par Crômm
    Tous les robots s'appellent Alex de Jean Bury, illustré par Celadone
    Un titre pour le collectionneur d'Alice Mazuay, illustré par Florence Fargier
    Legacy of a hundred wars de Dingyu Xiao, illustré par Deice
    Aube Mortelle de David Chauvin, illustré par Didier Normand
    Agonie sous ciel vert de Nicolas Villain, illustré par Mickael Martins
    La symbiose de Catherine Loiseau, illustré par Vaelyane
    00011001 de Grégory Covin, illustré par Aurore Payelle

    Un article :
    Science-fiction : quand les scientifiques réalisent les rêves des auteurs de Manon Bousquet

    Une interview :
    Rencontre avec Rodrigo Arramon, participant à l'appel à illustrations « Science-Fiction dans tous ses états »


    Nous vous souhaitons une bonne lecture !

  • La nouvelle L’Espoir meurt le dernier de Florent Lenhardt, avec la couverture de Yvan Villeneuve, qui était parue dans Mots & Légendes 1, est de retour gratuitement en ebook !


    Résumé :

    Juillet 2034. Embourbés dans une Troisième Guerre mondiale dont la victoire leur échappe, les États-Unis d’Europe n’ont pas pu empêcher la chute de la Région Norvégienne face aux armées de la Russie Indépendante, ni la destruction de Hambourg. La majeure partie du continent européen est à feu et à sang, l’ennemi s’avère sans pitié, prêt à tout pour écraser son adversaire.

    Face à l’armada qui s’amasse dans la mer du Nord, le colonel John K. Marlowe doit organiser la défense de la Région Anglaise assiégée. D’un moment à l’autre, les Russes vont débarquer en force, et il n’est pas sûr que l’avantage technologique de l’Eurocorps soit suffisant pour repousser cette implacable lame de fond. Pour les Européens assaillis, c’est l’heure de vérité : il faudra tenir… ou abandonner tout espoir.


    Vous pouvez télécharger gratuitement cette nouvelle qui représente 55 pages A5 avec les liens ci-dessous :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

    Cet ebook est également disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

  • La nouvelle Les vertes prairies de Kevin Kiffer, avec la couverture de Didier Normand, qui était parue dans Mots & Légendes 2, est de retour en ebook !

     

    Résumé :

    « S’égarer au milieu de nulle part, car de rien viendra le tout. »
    Voilà ce que murmure le coffre à l'esprit de Vincenzo Barca, capitaine du Prince Éternel. Depuis qu'il l'a dérobé à son Empereur, il est obsédé par cette phrase, elle le pousse à l'incohérence, lui fait perdre ses idées et les membres de son équipage.
    Et surtout, il sait que son ancien ami, Aleksandr Bozniev, commandeur du Varyag, est à ses trousses pour récupérer le coffre... À moins que les raisons de l'acharnement de Bozniev soient d'une nature plus personnelle ?
    Vincenzo ne se souvient plus, pour retrouver la paix, il doit parvenir à s’égarer au milieu de nulle part, car de rien viendra le tout...

     

    Vous pouvez télécharger gratuitement cette nouvelle qui représente 46 pages A5 avec les liens ci-dessous :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

    - Calaméo

    Cet ebook est également disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

  • Couverture de 47"47" est à l'origine une nouvelle parue dans le premier webzine Mots & Légendes, mais vous trouverez également dans cet ebook une nouvelle supplémentaire : "Gaijin".

    Résumé :

    Présentation de la nouvelle 47
    En 1701, le seigneur Asano, accusé d'avoir blessé le maître des cérémonies de la maison du shogun, est condamné à mort. Les serviteurs d’Asano deviennent alors des rônins, des samouraïs sans chef, dont l’unique dessein est de rétablir la justice en vengeant la mort de leur sei­gneur. Ces 47 rônins passeront deux ans à planifier minu­tieusement une attaque suicide du palais du shogun…
    Le récit des 47 rônins est décrit comme une « légende na­tionale » dans les manuels d’histoire japonais.

    Présentation de la nouvelle Gaijin
    Au XIXe siècle, à la fin de l’ère Edo, le Japon demeure replié sur lui-même, refusant la « perversion » du monde, malgré la pression de plusieurs pays. C’est dans ce contexte tendu que naît Sanyo, un garçon métis. À 10 ans, il assiste, im­puissant, au massacre de ses parents par trois samouraïs xénophobes. Rongé par la tristesse et la colère, il se met en quête de ces trois hommes dans la grande cité de Kyoto. Par chance, il rencontre Nobunaga, un autre samouraï qui l’entraînera des années durant, jusqu’à ce que l’enfant de­venu homme soit capable d’assouvir son désir de ven­geance.


    Vous pouvez télécharger gratuitement ce mini recueil de nouvelles d'Alexandre Bocquier et la couverture, réalisée en 2008, par Olivier Sanfilippo, avec les liens ci-dessous :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

    Cet ebook est également disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

  • Pour sacrifier à la tradition, voici un petit bilan de ce qu'aura été Mots & Légendes en 2014. Cela aura été une année assez importante, car elle aura été placée sous l'angle de la transformation : M&L étant devenu une maison d'édition numérique. Je ne rajoute pas « petite » ou « micro », mais je le pense fortement Coquin

    Avant de faire un bilan écrit, voici un petit bilan chiffré des différents téléchargements de l'année. Je n'ai pas repris les webzines qui ont été retirés des parutions, il n'y a donc que ce qu'il est encore possible de télécharger actuellement sur M&L.


    Totaux des téléchargements de M&L pour l'année 2014 :

    La pluie de pierres
    523 ebooks par les librairies numériques
    598 ebooks par le site de M&L
    Total : 1121

    Entre deux mondes
    1516 ebooks par les librairies numériques
    351 ebooks par le site de M&L
    Total : 1867

    Favori des Dieux
    850 ebooks par les librairies numériques
    276 ebooks par le site de M&L
    Total : 1126

    Mots & Légendes 6 : La quête
    596 ebooks par le site de M&L

    Mots & Légendes 7 : Catacombes et fonds marins combes et fonds marins
    764 ebooks par le site de M&L

    Mots & Légendes 8 : Femme dans tous ses états
    992 ebooks par le site de M&L

    Total des téléchargements : 6466


    Sans rentrer dans une grosse analyse, on peut voir que les librairies numériques font rapidement la différence avec le site de M&L. C'est donc pour moi un point positif de voir que la diffusion s'est améliorée avec le passage à la maison d'édition. Pour le reste, je laisse à chacun juger de la valeur de ces chiffres.

    Avec le recul, j'ai l'impression que l'année 2014 aura été une année de patience et transformation. Il y a eu des temps forts comme la signature des premiers contrats, les premières diffusions sur Immateriel.fr et les premiers retours (pas toujours gentils) qui en découlent, la mention dans l'émission « Rêves et Cris », le plaisir de travailler à nouveau avec des auteurs que j'avais perdu de vue, sans oublier les « nouveaux » de M&L9.
    À côté de ça, il y a eu les difficultés de recrutements des illustrateurs pour M&L9, des difficultés à stabiliser le planning pour l'ebook « Quatre enquêtes d'Erem de l'Ellipse ». Cela résume un peu la partie « patience » de ce bilan, car au final tout le travail de 2014 va vraiment voir le jour en 2015.
    Ce qui fait une bonne transition pour aborder l'année qui vient. Les deux premiers mois devraient être sous le signe de la parution avec l'arrivée du webzine numéro 9, des deux ebooks gratuits « 47 » et « Les vertes prairies », et le premier projet rémunéré : « Quatre enquêtes d'Erem de l'Ellipse ».
    Cela promet donc un gros planning pour le début d'année et ensuite, pour le moment, il est encore difficile d'imaginer la suite. J'attendrai de voir comment « Erem » est accueilli pour donner une impulsion dans un sens ou l'autre. En espérant que tout ira pour le mieux et que je puisse relancer un projet rémunéré pour tous les participants.
    Il y a aussi l'envie et l'idée d'un Mots & Légendes numéro 10, mais cela se précisera après le rush des deux mois qui viennent.
    Je garde aussi à l'idée de continuer de reprendre petit à petit les plus anciennes parutions de M&L en ebook gratuit, mais, si j’en ai la possibilité, j'aimerais arriver à proposer mieux aux auteurs et illustrateurs. Ce qui rejoint le lancement d'« Erem ».

    À l'ordre des objectifs, il y a le souhait de remettre en route la communauté de M&L, c'est déjà un peu le cas avec quelques participants qui postent régulièrement, mais je suis certain que cela serait plus amusant pour tout le monde, s'il y avait plus de contributeurs.
    Il faut aussi que je trouve un moyen pour communiquer davantage sur les réseaux sociaux, en dehors des bilans et des publications, je galère à trouver des choses pertinentes à partager. Peut-être que la bonne idée serait de partager davantage l'actualité des différents artistes qui aident M&L. Je le fais déjà un peu, mais peut-être insuffisamment ?
    Cependant, j'aimerais bien trouver une idée un peu plus ludique...

    Voilà, si jamais vous avez tenu jusqu'à la fin de ce long message, je vous souhaite, à nouveau, une excellente année 2015. Qu'elle vous apporte inspiration, créativité et la réussite de tous vos projets, sans oublier la santé ! Coquin

  • "Favori des dieux", une nouvelle parue dans le premier webzine Mots & Légendes, est à présent disponible en e-book !


    Résumé :

    Depuis toujours Cléos entend la voix de Dionysos. Sous l'impulsion de son dieu, la cité de Mytilène a choisi de résister et de défier Rome. Mais après cinq années de siège, alors que les mauvais présages s'accumulent, la foi en la victoire et les espoirs s'effritent.

    Alors que les Romains préparent leur ultime assaut, que peut donc faire Cléos pour sauver son peuple et sa ville ? Sa condition de Favori des dieux peut-elle encore empêcher l'inévitable ?



    Vous pouvez télécharger gratuitement le texte de Kevin Kiffer et la couverture, réalisée en 2008, par Magali Villeneuve, avec les liens ci-dessous :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

    L'e-book est également disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

     

  • Né en 1984, Kevin Kiffer est un Alsacien exilé en Limousin. Diplômé d’un master en Histoire de l’Antiquité, il est également passionné par la science-fiction. Après plusieurs publications virtuelles (webzines Songes du Crépuscule, Outremonde, Mots & Légendes), il a connu sa première publication professionnelle chez Rivière Blanche dans l’anthologie Dimension Ecologie (août 2014).

    Vous pouvez suivre toutes ses infos sur son blog :
    http://letempsdestyrans.blogspot.fr/

  • Couverture de l'ebook Entre deux mondes"Entre deux mondes", la première nouvelle du premier webzine Mots & Légendes est à présent disponible en ebook !

    Résumé :
    La guerre qui oppose les Merriens, peuple de la mer, et les Humains fait rage. Syad, capitaine de la Brigade des Raies, et Malak, chef des Anges Noirs, se préparent à une nouvelle bataille. Mais alors que la tension monte dans les deux camps, que le combat est inévitable, à quoi peuvent songer les deux soldats ?

    Vous pouvez télécharger gratuitement le texte de Siel et la couverture, réalisée en 2008, par Alexandre Dainche, avec les liens ci-dessous :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

    Et dès demain, l'ebook sera disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

  • Cela faisait quelques temps que je travaillais sur cette partie de l'évolution de Mots & Légendes et, ça y est, "La pluie de pierres" est, à présent, disponible sur différentes librairies numériques. La liste est loin d'être complète, mais cela permet de donner une petite idée de l'évolution de la diffusion des livres numériques de Mots & Légendes.


    Immatériel : http://librairie.immateriel.fr/fr/ebook/9782372270038/la-pluie-de-pierres

    Amazon.fr : http://www.amazon.fr/dp/B00LPEWGT8

    Kobo : http://store.kobobooks.com/fr-FR/ebook/la-pluie-de-pierres

    Nolim : https://nolim.carrefour.fr/fr/ebook/9782372270038/la-pluie-de-pierres+guillaume-dalaudier

    Bookeen : https://www.bookeenstore.com/fr/ebook/9782372270038/la-pluie-de-pierres+guillaume-dalaudier

  • Couverture de la pluie de pierresL'ebook "La pluie de pierres" écrit par Guillaume Dalaudier et illustré par Gwenran est de nouveau disponible au téléchargement.

    Nous espérons que vous ferez bonne lecture, n'hésitez pas à nous donner votre avis !

     

    Résumé :

    Le roi Arthur n'écoutant que son courage s'est mis dans le pétrin en allant défier les Pictes. Pour protéger son roi, Merlin n'a d'autre solution que de réaliser un miracle, pour se faire, il demande au petit peuple de l'aider à invoquer l'impossible : une pluie de pierres !


    Cet ebook est disponible dans les formats suivants :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

  • Petite liste des différents réseaux sociaux où l'on peut retrouver Mots & Légendes, cette liste a vocation à évoluer au fur et à mesure que je pourrais la développer.

    Facebook : https://www.facebook.com/pages/Mots-L%C3%A9gendes/146158066665

    Twitter : https://twitter.com/motsetlegendes

    Linkedin Company : https://www.linkedin.com/company/5072573

  • Cela fait déjà quelques temps que je fais des sous-entendus, notamment avec le projet Erem, le nouveau site était également une piste, c'est donc à présent officiel « Mots & Légendes » devient une maison d'édition.
    J'ai envie de dire une petite maison d'édition, car elle va prendre vie sous le statut d'auto-entrepreneur. Ce n'est pas le statut rêvé pour s'engager dans des publications en masse toute l'année, toutefois, il correspond très bien au rythme de parutions du webzine et je m'évite le stress de devoir me donner un salaire, afin de mettre toutes les ressources sur les droits d'auteurs, les illustrations et les corrections.

    Ce changement de statut va engendrer quelques modifications, en dehors du premier projet payant, la façon de fonctionner du webzine va également changer. Ce dernier restera gratuit, mais je vais mettre en place un système de contrat d'édition pour les auteurs et illustrateurs de M&L9 qui sera le pionnier de ce nouveau système.
    Je vais aussi reprendre contact avec les auteurs des deux précédents One Shot pour rendre plus légaux ces deux tirages, en leur rajoutant notamment un ISBN. Ce qui devrait permettre de diffuser plus facilement ces ebooks.

    Concernant le projet Erem, je suis justement dans la phase de rédaction des contrats d'édition, le budget pour la parution est normalement bouclé, il reste à signer et on va donc rentrer dans la dernière ligne droite.

    Au sujet des appels à textes et autres soumissions, pour le moment, je n'ouvre aucune réception de textes. Je mets toute mon énergie à concrétiser Erem et Mots & Légendes 9. Dès que le projet Erem sera publié, j'ouvrirai un appel à romans.

    Pour soutenir l'effort de guerre, le site va aussi se doter d'un espace de pub. Je ne suis pas très fan du principe, mais en y regardant de plus près la pub est partout sur Facebook, Skype et la plupart des blogs. L'idée n'est pas d'envahir le site, mais d'essayer de bénéficier de l'apport que les publicités peuvent donner pour concrétiser plus facilement les publications, notamment pour conserver une qualité d'illustration de couverture sur les ouvrages payants qui soit équivalente à celle des différents numéros du webzine, mais aussi pour financer d’éventuelles illustrations internes.
    C'est encore en phase de test, il faudra voir sur la durée si cela apporte vraiment quelque chose.

    J'espère également que le site va continuer à se développer pour tout ce qui est reprise de parutions, d'appels à textes et de salons de l'imaginaire. Laisser des espaces pour les autres projets est pour moi la façon d'assurer la continuité de ce qu'était le webzine à la base, c'est à dire un moyen de faire connaître des passionnés d'imaginaire et d'aider à faire vivre leurs projets.

    Il y a encore pas mal de choses à régler dans les profondeurs du Royaume de Mots & Légendes, mais il était temps de mettre en lumière le chemin qui se dessine à l'horizon.

    Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'ici et si jamais vous avez des questions, n'hésitez pas, je ferai au mieux pour y répondre.

  • "Rêves et Cris" de la chaine Nolife-tv a consacré une partie de son émission aux fanzines et webzines. Si vous le souhaitez vous pouvez voir le replay sur ce lien : http://online.nolife-tv.com/emission/#!/43673/reves-et-cris-30-julien-delval

    Il est question de Mots & Légendes à partir de la minute 24:40 et je vous laisse découvrir les commentaires directement sur l'émission  Complice

  • Après une assez longue période sans que le site ait pu être accessible, nous ouvrons enfin la nouvelle version du site de Mots & Légendes.
    La version actuelle est encore en version test, devant l'ampleur des catégories à tester et parce qu'il n'y a qu'en pratiquant qu'on découvre des soucis, le site sera en mode bêta pendant environ une semaine. J'espère que pendant ce temps vous pourrez néanmoins parcourir les nouvelles catégories et fonctions du site et que vous aurez envie de nous faire des retours pour qu'on améliore ce qui ne va pas.

  • La nouvelle "Meurtre à Provins", écrite par Anthony Boulanger et parue dans M&L 3, a gagné le Prix Zone Franche de l'année 2011.


    Source : http://www.zone-franche-festival-imaginaire.fr/grands-prix/laurats-prix-zone-franche

  • Présentation de Florence Barrier


    Née en 1976 sous le soleil de Méditerranée, dans la Venise provençale, Florence se passionne dès son plus jeune âge pour le mythe arthurien et les aventures chevaleresques qu’elle dévore au milieu des champs de lavande, bercée par le chant des cigales. C’est cette passion (obsession ?) qui la guidera durant ses études, d’une Maîtrise de Lettres Modernes (université d’Aix-Marseille) jusqu’au DEA (Sorbonne). Spécialisée en littérature médiévale, elle publie plusieurs mémoires et travaux de recherches (sous la direction du CUER MA), tâtant aussi bien de la traduction de manuscrits que de la paléographie. Après avoir brièvement flirté avec l’enseignement, elle s’exile dans le Nord pour devenir chef d’entreprise. Elle consacre son temps libre à ses nombreux hobbies, dont l’écriture depuis 2015, dans les genres SFFF. Il se murmure qu’elle publierait des récits moins avouables sous pseudonyme, mais ce ne sont probablement que des rumeurs…
    En 2017, elle fonde (avec l’autrice Catherine Robert) Les Ombres d’Elyranthe, maison d’édition spécialisée dans les littératures de l’imaginaire.


    Interview pour la parution de l'anthologie Chevaliers errants



    Bonjour, Florence, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

    Bonjour ! Tout d’abord, je tenais à remercier Mots & Légendes et son comité de lecture pour avoir sélectionné ma nouvelle dans cette anthologie, il est évident que vous avez un goût très sûr ;)

    Comment me présenter en quelques mots ? Je suis originaire de Provence, de Martigues plus exactement, où je suis née en 1976. J’ai vécu à Aix-en-Provence, puis à Paris, aujourd’hui j’habite à Lille. On dit qu’il y a plusieurs vies dans la vie : j’ai enseigné le français, fait de la recherche. Puis j’ai bifurqué vers l’univers de la vente, monté ma société. Désormais, je travaille pour un grand groupe. Ça, c’est pour le côté pro. Il me faudrait bien plus de temps pour parler de mes hobbies, mais je crois que j’ai déjà épuisé le quota de mots qui m’était alloué !


    Pouvez-vous nous parler du processus d’écriture de votre nouvelleLa Toile et l’épée parue dans l’anthologie Chevaliers errants ?
    J’avoue (à ma grande honte et au risque de décevoir quelques lecteurs) que je ne m’en souviens plus ! Au moment de sa rédaction, je tenais un magasin situé à l’entrée d’un centre commercial. Une boutique qui a fermé depuis, donc je peux bien avouer que l’écriture complète de ce texte s’est passée sur mon lieu de travail, au milieu des allées et venues des clients en pleine période de fêtes de fin d’année (écriture entre novembre et fin décembre 2017). J’aime écrire dans des lieux fréquentés, entourée du brouhaha des gens : souvent en magasin ou dans les trains. Le fait d’être régulièrement interrompue (hélas, oui, il faut bien servir les clients parfois !) m’oblige à conserver en continu le fil de mon histoire à l’esprit, à ressasser les phrases pour ne pas les oublier. Et quand je retourne à l’ordi, cinq minutes, vingt minutes, une heure plus tard, voire plus, la suite est prête à être tapée. Comme ça, j’ai l’impression de bien avancer, sans réel temps mort.


    Pourquoi ce sujet ? Possède-t-il une valeur particulière pour vous ?

    Ah ! LA Question. Il se trouve que le thème de la chevalerie me passionne depuis l’âge de 7-8 ans, le jour où je suis tombée sur un exemplaire d’Yvain, le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes. Cette passion ne m’a pas quittée depuis : c’est mue par elle que j’ai fait des études littéraires, avec une spécialisation sur le Moyen Âge. Mes travaux de recherches pour la Maîtrise, puis pour le DEA, étaient axés sur des textes des 9e-13e siècles, essentiellement sur la matière arthurienne. J’ai aussi fait de la paléographie, de la traduction de manuscrits, le tout sous la houlette du CUER MA. Bref, un appel à textes auquel j’étais obligée de participer !


    Une suite ou une autre histoire dans cet univers est-elle à prévoir ?

    Absolument pas ! Techniquement – et les lecteurs s’en rendront compte en lisant les dernières lignes – cette histoire pourrait être un prélude, il serait facile de la poursuivre. En l’état, elle se suffit à elle-même et je préfère laisser la porte ouverte. Comme pour toute quête, ce qui compte n’est pas la fin, mais le chemin. Je laisse donc mon héros suivre son chemin dans l’esprit des lecteurs, la suite de ses aventures n’appartient qu’à lui – et à eux.


    Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre nouvelle, laquelle choisiriez-vous ?

    (Petite pause le temps de ressortir le texte pour le parcourir rapidement…)
    Difficile d’en choisir une. Peut-être celle-ci : « Certains se contentent de regarder passer les trains toute leur vie, d’autres montent dedans pour voir où ils mènent. »

    Je pense qu’elle synthétise l’essence même de la quête, de l’errance, de l’aventure. Et aussi de la lecture : prendre un livre c’est monter dans un train en direction d’une destination inconnue. À titre personnel, elle illustre mon perpétuel tiraillement entre la sécurité du quotidien et mon envie d’ailleurs : je balance continuellement entre la peur du changement et l’envie du changement. Je hais la routine, la routine me rassure. Cruel dilemme. Parfois je bascule du côté aventureux et quand je reviens chez moi je me demande ce qui m’a pris de ne pas y rester, en me promettant de ne pas renouveler l’expérience… jusqu’à ce que je bascule à nouveau !


    Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs ?

    Une tarte aux pommes maison ! Rien de tel qu’un moment de convivialité où on se raconte nos lectures autour d’une pâtisserie et d’un chocolat chaud. La bonne question serait plutôt : qu’aimeraient partager ces lecteurs avec moi ? Ce serait déjà formidable si des lecteurs avaient envie d’échanger avec moi. Je suis ouverte à toutes les discussions, qu’elles portent sur ce que j’écris ou sur ce qu’écrivent des auteurs bien plus doués que moi ;) Dernièrement, on m’a demandé si j’accepterais des interventions dans les classes (la réponse est oui, évidemment) : quelle meilleure rencontre que celle où tout le monde partage la même curiosité ?

    Quels sont vos projets d’écriture ?

    Dans l’immédiat, terminer la suite d’une histoire jeunesse pour un éditeur très connu… Mots & Légendes ;) C’est le projet le plus urgent. Ensuite, j’ai deux commandes en cours, dont un roman, mais dans un tout autre genre (j’écris aussi sous pseudo pour ce qui ne relève pas de la SFFF). Et, un jour peut-être, je m’attellerai à la rédaction de mon cycle de Fantasy (entamée il y a cinq ans) et j’irai au-delà du chapitre 7… Un jour, qui sait ?

    Comment vous est venu le goût de l’écriture ? À quel âge ?

    C’est une question un peu casse-gueule. En fait, je n’aime pas vraiment écrire. En revanche, j’aime être publiée ! Le second ne pouvant se passer du premier, je considère donc l’écriture comme des devoirs. Je m’y colle en renâclant, à reculons. Avec le temps, j’ai tout de même appris à aimer une partie du processus d’écriture : la satisfaction du travail fini, et bien mené.

    Enfant, il m’est arrivé d’écrire. En général de longs textes imbuvables ! Puis, adolescente, j’écrivais avec une amie : roman policier (pas terminé puisqu’on n’a jamais trouvé le coupable), pastiches de La Croisière s’amuse ou de Santa Barbara (ah, on a les références qu’on peut !). Bien entendu, comme tout adolescent torturé qui se respecte, j’ai eu aussi ma période poésie dépressive ;) Étudiante, j’ai écrit beaucoup de scénarios de jeux de rôle. Plus tard, j’ai travaillé sur la création d’un univers pour un jeu qui a failli être édité mais n’a jamais vu le jour.

    Avec le recul, je me rends compte que l’écriture a toujours été là, de loin en loin, en filigrane. Je pense que le temps passé à rédiger des travaux de recherches a relégué au second plan l’écriture-divertissement. Ce n’est que maintenant que je redécouvre ce côté ludique. Peu à peu, avec l’habitude, j’arrive même à y trouver du plaisir !

    Comment abordez-vous la création d’un texte ? Comment vient l’inspiration ?

    La plupart du temps, je n’écris que pour des appels à textes, donc avec sujet imposé. L’inspiration vient en laissant le sujet tourner dans mon esprit, en arrière-plan. Pour moi, c’est surtout le soir, dans mon lit, au moment de me laisser aller au sommeil, que le déclic se produit. Il me suffit de garder l’esprit ouvert et en général une phrase lue ou entendue prend soudain une teinte différente et devient le point de départ d’une idée. Parfois c’est une sensation, un parfum, une musique, un lieu. Il suffit vraiment de peu pour qu’un détail du quotidien devienne le fil rouge d’une histoire.

    De temps en temps, quelque chose m’interpelle que j’ai envie de partager, de faire découvrir, donc je fais en sorte d’en parler dans un texte, même si ce n’est pas le sujet principal.

    Quant à la création du texte, je vais en décevoir beaucoup : je n’ai en général pas de plan précis. Il m’arrive souvent d’écrire un texte parce qu’une phrase sonne bien dans ma tête et que je trouverais dommage de ne rien en faire. Si je devais attendre d’avoir le déroulement complet d’une histoire, du début à la fin, je n’aurais jamais rien écrit ! En général, je me colle devant l’ordi, j’ouvre une page et j’y dépose la phrase qui ne veut pas sortir de ma tête. Ça peut être la première phrase du texte (quand j’ai de la chance), la dernière (quand j’ai encore plus de chance !) ou simplement une phrase qui sera perdue dans l’histoire. Parfois, c’est une phrase que je supprimerai, ou qui se retrouvera finalement dans un autre texte, parce qu’elle ne collait pas tant que ça à celui-là. Puis, je laisse les mots venir. Les mots et les personnages. Tout se met en place plus ou moins naturellement, sans que je sache où je vais vraiment. Disons que j’ai une vague idée du paragraphe suivant, mais pas plus loin. Et, ainsi, de paragraphe en paragraphe, j’arrive à un moment du texte où, soudain, tout me paraît limpide : la fin s’impose d’elle-même, alors que je ne m’en serais même pas doutée deux lignes plus tôt.

    Quel est votre endroit favori pour écrire ? Avez-vous des rituels ?

    Là aussi, je vais décevoir les lecteurs qui cherchent une formule magique ! L’écriture n’a pour moi rien de magique. Je suis très terre à terre en ce domaine : pas de musique inspiratrice ni de chaussettes fétiches. Je peux écrire au boulot, comme je le disais, au milieu des clients, dans un train, dans une salle d’attente, à l’hôtel si je suis en déplacement, à mon bureau, dans mon lit, chez quelqu’un d’autre quand je suis en vacances. Bref, partout, je suppose. Avec la télé en bruit de fond, le brouhaha des gens, des conversations ou le silence total. Une seule constante : je n’arrive pas à écrire avant 15 h. Je ne suis pas du matin, mon créneau de productivité est plutôt entre 18 h et 21 h.

    Quels sont vos auteurs préférés ? Influencent-ils vos écrits ?

    Évidemment, Chrétien de Troyes ! Sinon, je ne me lasse pas de lire et relire le cycle du Lancelot-Graal, mais c’est anonyme ;)

    Je pourrais citer tout le monde et personne en particulier : j’aime autant Werber que Hobb, Herbert, Asimov, Nothomb, Kinsella, Truong ou Gaiman ! Je lis de tout, du polar aux romans historiques, de la comédie romantique au gore. J’aime le théâtre, la BD, les nouvelles comme les cycles de 30 volumes. Alors, oui, je suppose que beaucoup m’ont influencée, m’influencent encore, d’une manière ou d’une autre. De là à savoir lesquels et dans quelle mesure…

    Quelles sont vos autres passions ?

    Mon gros souci est que j’ai la sale habitude de me lancer dans plein de trucs. Dès que quelque chose me plaît (et ça a été le cas pour l’écriture), j’ai forcément envie de m’y mettre ! Au fil des ans, et ce depuis l’enfance, j’ai donc touché un peu à tout : musique et chant (flûte traversière, basse électrique, chorale, orchestre au Conservatoire…), jeux de rôle/pbem/GN/LARP, jeu vidéo (MMORPG, enquêtes, stratégie…), chasses au trésor, escape games, cuisine (notamment la pâtisserie), fabrication de bijoux, associations de protection animale, tir sportif (et championnats de tir), tai-chi-chuan, carnavals vénitiens (je fais partie des Masqués Vénitiens de France), collections diverses et variées… Depuis un peu plus d’un an, je me suis aussi lancée dans l’édition en créant Les Ombres d’Elyranthe avec l’autrice Catherine Robert.

    Sans parler des futures passions auxquelles je n’ai pas encore pensé !

    Peut-on suivre votre actualité sur un blog, un site ou un réseau social ?

    Sur la demande (très insistante – et aujourd’hui je comprends pourquoi) de mon éditeur chez Mots & Légendes, j’ai récemment créé une page auteur sur Facebook :https://www.facebook.com/florencebarrierauteur/

    Pour conclure, qu’avez-vous envie de nous dire ?

    Si je ne devais faire passer qu’un mot à travers cette interview, ce serait pour dire à ceux qui me lisent d’aider la microédition, de la soutenir. Acheter une antho, un roman, une nouvelle à l’unité en numérique, c’est super, et ça n’a pas de prix pour les auteurs comme pour les éditeurs. Mais vous pouvez aussi aider sans dépenser : un partage de temps en temps, et surtout un commentaire posté sur les sites de ventes en ligne pour dire ce que vous avez aimé (ou pas) dans votre lecture, ça ne coûte rien, ne prend que quelques minutes de votre temps, mais c’est un gain inestimable pour les petites maisons d’édition qui se démènent jour après jour pour gagner en visibilité ou simplement pour ne pas sombrer.

    Et, pour conclure cette conclusion, encore tous mes remerciements à Ludovic Païni-Kaffin, le fer de lance des éditions Mots & Légendes, pour m’avoir accordé et renouvelé sa confiance. Longue vie à Mots & Légendes !

     

    Vous pouvez retrouver la nouvelle de Florence Barrier dans notre anthologieChevaliers Errants, disponible sur notre boutique ou sur Amazon.

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.