Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Jour 28 : la dernière phrase que j'ai écrite

25 Oct 2019 16:50 #31 par Jeb
Il faut que tu voies The Reef, alors. Tout est dans l'approche lente, dans les fonds marins noirs d'où peut surgir n'importe quoi. Il y a de l'attaque violente, mais c'est surtout dans l'angoisse longue de ce qui peut surgir à tout moment.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

25 Oct 2019 17:41 #32 par captainmarlowe
De cet épisode ne demeure, non loin du lavoir de la Boussac, le long de la route départementale numéro quatre, qui relie la Boussac à Epiniac, qu’une plaque apposée sur un muret, donnant un nom : « Rue des Lavandières ».

Hors du contexte, ça peut paraître un peu bizarre. :)

Il y a une collectivité nerveuse dans mon crâne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

26 Oct 2019 01:46 #33 par Asavar
Dans l'écriture périodique de ces derniers temps, ma dernière phrase fut celle-ci :

Le bracelet électronique qu’il portait à son poignet était bien visible et la jeune femme remarqua immédiatement que deux led y étaient allumés, indiquant qu’ils étaient dans une « bulle saine » pour pouvoir parler comme bon lui semblait.

Un petit passage de SF pure qui, sortit de son contexte peut également être difficile de resituer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

26 Oct 2019 06:07 #34 par Jeb
On devrait faire une nouvelle avec tous ces extraits ! :elfe:D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

09 Nov 2019 12:27 #35 par Kaliom Ludo
J'ai relancé l'idée sur le groupe FB, donc on relance ici aussi ! :elfe:D

(Bon, j'ai toujours rien écrit depuis la dernière fois, mais je vous lis)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

09 Nov 2019 12:39 #36 par Asavar
Une idée de nouvelle qui m'est venue et j'ai écrit le début :

La poupée était étendue sur le sol. Sale, brûlée, les vêtements en lambeaux. Son visage de porcelaine craquelé restait figée dans une expression neutre alors que ses yeux aux paupières éternellement ouvertes regardaient sans le voir le ciel gris parsemés de nuages noirs. Abandonnée aux bon vouloir des éléments, elle se laissait peu à peu ensevelir par le sable et la poussière qui ne cessaient de souffler.
Elle resta ainsi à la merci des intempéries alors que les saisons passaient autour d'elle sans altérer ni troubler son observation silencieuse. Car elle était déjà là au temps jadis et rien ne pouvait l'empêcher de contempler l'aurore et le crépuscule qui passaient à l'horizon.


Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Je ne sais pas encore ce que ça va donner vu qu'en ce moment, je n'arrive tout simplement pas à avoir un rythme d'écriture.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

09 Nov 2019 13:31 #37 par captainmarlowe
"Quelle confiance puis-je vous accorder ?"

Il y a une collectivité nerveuse dans mon crâne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

10 Nov 2019 03:57 - 10 Nov 2019 04:09 #38 par Jeb
Je suis derrière toi, Gaël.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

06 Déc 2019 10:06 #39 par Oliv
La dernière phrase que j'ai écrite, c'était avant-hier, et c'est celle qui conclura le roman sur lequel je bosse depuis presque deux ans... La phase de rédaction n'est pas encore terminée, il me reste trois chapitres qui ne sont qu'à moitié écrits, mais ça sent la fin malgré tout. Il était temps !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

06 Déc 2019 10:16 #40 par Jeb
Félicitations ! J'aime bien ce moment où il reste encore du travail, mais où c'est si avancé qu'on sait qu'on ira au bout. Bon courage pour la dernière ligne droite !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.180 secondes
Propulsé par Kunena