Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

La protection des textes

26 Juil 2016 13:27 #1 par Véro-Lyse
J'ai traversé le forum, et je n'ai pas trouvé de sujet sur ce sujet :elfe:D ... mais bon, je l'ai peut-être pas trouvé... :chaise:
En demandant à droite à gauche, je me suis aperçue que cela varie du tout au tout : certains auteurs ne s'en occupent pas, d'autres protègent leur texte le plus vite possible en copyright ou autres procédés. D'autres comptent sur la ME pour s'en charger. Bref
Moi je pratique l'envoi à mon domicile en recommandé avec AR... mon facteur me regarde d'une drôle de façon d'ailleurs depuis quelques mois... :beee: mais au final, est-ce valable et suffisant ?
Difficile de faire le tri dans tout cela, d'autant que chacun a sa propre méthode... et même chez les éditeurs (pas de copyright chez certains (c'est normal? d'ailleurs est-ce une garantie et sur quoi ? j'avoue être perdue dans tout ce charabia de propriété morale ou intellectuelle).
Alors... ayant déjà remarqué certains de mes poèmes recopiés et lâchés sur des blogs (sans mention de mon pseudo de l'époque), je me doute qu'aborder le sujet c'est comme ouvrir une plaie pour certains ou/et se batailler contre l'invisible... surtout pour ceux qui retrouvent leurs romans en pâture dans la jungle des téléchargements, par exemple.
Donc bon... my questions are :
- quel est le mieux à faire pour pouvoir prouver qu'on est bien l'auteur d'un écrit ?
- il se passe quoi quand un contrat d'édition arrive à terme ? si le texte est protégé pendant, est-ce encore utile de le protéger après ?
- est-ce utile de batailler contre les sites qui piratent les textes ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

26 Juil 2016 15:09 #2 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet La protection des textes
J'avoue que je ne me préoccupe pas trop de ces questions, j'envoie mes histoires aux éditeurs et j'attends leur réponse, et mes efforts s'en tiennent là...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

26 Juil 2016 15:50 #3 par Véro-Lyse
Réponse de Véro-Lyse sur le sujet La protection des textes
Tu as sans doute raison de t'en tenir là.
De mon côté, il est temps que je prenne de la distance avec les réseaux sociaux, certains sujets y sont récurrents, et parfois alarmistes.
Merci pour ta réponse. :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

26 Juil 2016 17:46 #4 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet La protection des textes

Véro-Lyse écrit: Tu as sans doute raison de t'en tenir là.


Pas forcément, non, c'est quand même beaucoup par flemme... :rougi:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

28 Juil 2016 11:39 - 28 Juil 2016 11:41 #5 par kith
Réponse de kith sur le sujet La protection des textes
Je trouve que c'est une question intéressante. Perso la seule fois où c'était arrivé (j'avais traduit une nouvelle d'un auteur anglais pour un site de fans, trad en partie repiquée sur un autre), le tout s'était réglé en bonne intelligence. Si l'auteur ne répond pas, c'est toujours possible de passer par l'admin du forum ou le gestionnaire du site où c'est arrivé.

Pour les écrits, il y avait eu un scandale récent qui avait beaucoup fait parler de lui :

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/des-auteurs-de-fanfiction-se-plaignent-de-l-attitude-des-plateformes-de-vente/59045

Les plates-formes de vente type amazon n'avaient pas été très réactives, c'est le cas de le dire...pourtant, on touchait un double copyright : celui de l'auteur, mais surtout celui des franchises qui interdissent la commercialisation de fanfics. Le scandale s'était poursuivi avec le vols d'oeuvres originales... comment prouver le plagiat dans ce cas ? Quels recours ? C'est pas évident de juger.
On peut supposer que l'éditeur bougera en cas de plagiat car cela ampute ses ressources (comme le téléchargement même s'il est plus difficile de lutter contre ce dernier tant il est protéiforme) mais si tu es seule face à de grosses machines comme Amazon, c'est pas évident du tout...

Plongez dans l'Antiquité et découvrez Entre la Louve et l'Olympe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Juil 2016 14:17 - 29 Juil 2016 14:18 #6 par Kaliom Ludo
Réponse de Kaliom Ludo sur le sujet La protection des textes
C'est un vaste sujet, je me souviens avoir croisé aussi de mes poèmes, et plus rarement de mes nouvelles, sans qu'on mentionne mon nom ou le nom de mon blog, ça ne fait jamais plaisir http://www.m

Pour ce qui est de la protection des textes, je n'ai pas poussé très loin mes recherches, mais dans un premier temps, je pense qu'il faut protéger son texte avant de le soumettre à une maison d'édition. Le but étant de pouvoir prouver qu'on est l'auteur. D'ailleurs souvent dans les contrats d'édition, il y a ce type de paragraphe :
L’auteur garantit à l’éditeur la jouissance entière et libre de toutes servitudes des droits cédés contre tous troubles, revendications et évictions quelconques. Il déclare notamment que son œuvre est originale, ne contenant ni emprunt à une création protégée par la propriété intellectuelle, ni propos à caractère diffamatoire qui seraient susceptibles d’engager la responsabilité de l’éditeur.

Il y avait aussi des rumeurs sur des membres de comité de lecture qui pillaient les bonnes idées dans les manuscrits qu'on leur envoyait, du coup se protéger avant l'envoi n'est pas forcément une mauvaise chose.
Le but reste de pouvoir se défendre quoi qu'il arrive, de pouvoir prouver que le texte est bien à nous. L'éditeur ne venant qu'après publication pour défendre les droits de ses auteurs.

Pour les différentes protections, j'ai l'impression que ce lien résume bien les choses : www.edilivre.com/communaute/2013/08/05/c...ecrits/#.V5tDh49OI2w et il y a aussi moyen de faire un dépôt numérique sur des sites comme celui-ci : www.copyrightfrance.com/hypertext/copyright_que_deposer.htm
De mémoire, Jayani avait déposé ses dessins et poèmes sur ce type de site. ça m'avait paru pas mal à l'époque, mais je ne peux pas garantir que c'est le même site, ma mémoire se fait vieille :vieux:

kith écrit:
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/des-auteurs-de-fanfiction-se-plaignent-de-l-attitude-des-plateformes-de-vente/59045

C'est assez dingue de voir que des fans fictions ont pu être publiées comme ça, alors qu'à la base, ce n'est pas possible de les publier sans l'accord des auteurs et des éditeurs. C'est quand même fou, même si je ne suis pas étonné, j'avais croisé dans le top des ventes Kindle un livre qui avait pour couverture les images d'un célèbre MMO... j'avais de sérieux doutes sur le fait que l'auteur ait eu les droits pour s'en servir.
C'est de plus en plus difficile de tout contrôler sur Internet http://www.m

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Juil 2016 15:03 #7 par Véro-Lyse
Réponse de Véro-Lyse sur le sujet La protection des textes
L'article sur le site édilivre me semble bien résumer l'ensemble des infos à ce sujet.
Merci de l'avoir dégoté.
Mettre des textes sur un site "de gardiennage" en ligne... moi, je n'y vais pas. J'ai du mal avec la confidentialité et internet, pour moi, c'est incompatible. Le système envoi postal en AR garde ma préférence : pas de limite dans le temps, daté, et cela n'ampute pas trop le porte-monnaie (6 euros pour une dizaine de pages : je réduit les marges, interlignes... bref, je concentre !). De toute manière, chaque méthode a ses inconvénients...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Juil 2016 15:27 - 29 Juil 2016 15:28 #8 par Kaliom Ludo
Réponse de Kaliom Ludo sur le sujet La protection des textes
En y cogitant, il y a peut-être une méthode complémentaire et qui ne coute pas énormément, c'est d'ouvrir une adresse mail sur msn ou gmail ou autres (l'important est que ce soit une adresse avec une page web pour consulter le courrier). Ensuite, il faut s'envoyer ses textes sur cette adresse, la page du site de courrier gardera ensuite la pièce jointe, la date, l'heure et le jour d'envoi, et à moins d'arriver à aller falsifier les sites web de Microsoft ou Google, je pense que ça fait une solide protection pour prouver qu'on a écrit le texte avant tout le monde :elfe:D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

28 Nov 2016 20:32 #9 par Nemain
Réponse de Nemain sur le sujet La protection des textes
Alors de mémoire, s'envoyer à soi-même son texte en recommandé avec accusé de réception est une manière valable pour protéger son texte. Par contre, il faut que l'enveloppe reste fermée (en gros, la mettre précieusement de côté en cas de procès).
Pour mon roman, je suis allée sur le site de la Société des Gens de Lettres pour le déposer en ligne. Comme leur boulot, c'est de protéger les auteurs, je me dis que c'est assez fiable (et vu le poids du machin, je me serais ruinée en m'envoyant la version papier :elfe:D ).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Nov 2016 14:22 #10 par Kaliom Ludo
Réponse de Kaliom Ludo sur le sujet La protection des textes
Je pense que la Société des Gens de Lettres, c'est un bon endroit pour protéger ses écrits. En tout cas, le contrat d'édition qu'on peut trouver sur leur site m'a beaucoup aidé à rédiger ceux que j'utilise pour M&L... Après il est un peu volumineux, mais il m'a l'air très complet. :elfe:D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.192 secondes
Propulsé par Kunena