Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Bilan/avancement "Entre la Louve et l’Olympe"

24 Jan 2018 11:06 #91 par Enferz
@ Kith Donc le point final de l'histoire n'est que le début d'une autre. :roi: J'aime bien le concept !

@ Jeb : pour les référence geek, c'est exactement ce que je voulais dire ma remarque en spoiler sur ton post. Même si elles n'y sont plus, on les devine toujours par certaines expressions.

Je remarque tout de même que l'éditeur doit forcément avoir du pif pour deceler les bonne histoires... Et les bons auteurs, du coup.
Le sujet a été verrouillé.
24 Jan 2018 11:13 #92 par Jeb

Enferz écrit: @ Jeb : pour les référence geek, c'est exactement ce que je voulais dire ma remarque en spoiler sur ton post. Même si elles n'y sont plus, on les devine toujours par certaines expressions.


Ah, c'est tout à fait possible, ça signifie que je n'ai pas assez travaillé. Ce sera douze coups de chat à neuf queues sur le pont, à midi.
Le sujet a été verrouillé.
26 Jan 2018 14:28 #93 par Kaliom Ludo
@ Jeb, on va se débrouiller pour la dédicace :;)2:

Je pense avoir fait le tour des fichiers, je pense envoyer les dernières versions demain à Kith :fandre:

Pour les corrections, je pense que c'est impossible à quantifier, c'est un travail énorme et dans le cas d'ELLEO, avec toute la période historique, les termes latins à vérifier et autres, je suis largement sorti de ma zone de confort. :rougi:

Pour ajouter un mot sur les corrections et chipotages, je pense que c'est le même point de vue pour tous les relecteurs, en général, on ne propose une correction que si on pense qu'elle a un but, qu'elle permet d'affiner le texte... de l'améliorer. L'objectif étant d'éviter un mauvais commentaire de la part d'un lecteur et de "protéger" l'auteur.

Je suis régulièrement des lectrices qui s'occupe de blogs littéraires et pour citer un commentaire que j'ai vu passer :
"Quand une phrase me turlupupine...
"[...] qui était l'unique camarade de sa promotion à avoir bien voulu passer du temps avec elle malgré son handicap et sa garde du corps qui ne l'a quitté jamais."
C'est pas plutôt "qui ne la quittait jamais" ? Mon cerveau est en train de bouillir en tourneboulant cette phrase dans tous les sens possibles !"

Mon but est de l'éviter, quitte à être parfois lourd, parce que même si le nom du livre n'est pas cité lors du commentaire, j'imagine le moral de l'auteur (et de l'éditeur) s'il voit ce commentaire.
C'est pareil pour les incohérences que j'essaye de dénicher :Elvys:
Le sujet a été verrouillé.
Temps de génération de la page : 0.132 secondes
Propulsé par Kunena