Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Si vous pouviez oublier la lecture d'un livre pour le redécouvrir ?

23 Mai 2020 16:02 #1 par Kaliom Ludo
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Mai 2020 16:53 - 23 Mai 2020 16:54 #2 par Jeb
Si on comprend cela comme évoquant le degré d'enchantement de la découverte, alors pour moi, ce serait quelque part entre La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan, La malédiction des corbeaux d'Anthony Boulanger et les recueils de nouvelles de Kipling, surtout The Day's work, Debits and credits et Wee Willie Winkie.

En jeux vidéo, ce serait Nier: Automata.

En films, Kagemusha de Kurosawa, Quai des Orfèvres de Clouzeau et Eureka de Aoyama.

En musique, Daphnis et Chloé de Ravel.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Mai 2020 17:14 #3 par Asavar
Si il ya un livre que j'aimerais redécouvrir avec mes yeux de l'époque, c'est "L'écho du Grand Chant" de David Gemmell.
Je ne sais pas si le lire aujourd'hui serait une bonne chose vu que mon parcours de lecteur a évolué mais à l'époque, quelle claque. Quand on sort des lectures rébarbatives de l'univers de Tolkien (que j'ai beaucoup lu et dont je suis complètement hermétique à son style littéraire), trouver un auteur dont la plume est si incisive et ou les héros lâchent des punshs lines dignes des films des années 80 - 90. Couplé à une histoire super qui m'a complètement entraîné du début à la fin, ça a été un énorme coup de coeur que j'aimerais avoir à nouveau en le redecouvrant.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Mai 2020 17:16 #4 par captainmarlowe
Sans doute le Rivage des Syrtes, de Julien Gracq.

Il y a une collectivité nerveuse dans mon crâne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

25 Mai 2020 10:06 #5 par kith
Hypérion de Dan Simmons.
J'ai souvenir de la claque une fois l'ouvrage reposé, de mon désir d'avoir plus, mais aussi de la prise de conscience, qui viendra pleinement ensuite, des thématiques et de mon envie de faire "pareil", à mon petit niveau. (Et ce quoi que l'on pense de l'auteur).
D'autant que pour moi, Simmons ne va pas plus loin, je n'ai accroché à aucun autre roman/cycle que Hyperion/Endymion.

Je n'ai jamais osé le relire, de peur de briser ce souvenir. J'en ai relu d'autres que j'avais vécu comme ça, pourtant...

Plongez dans l'Antiquité et découvrez Entre la Louve et l'Olympe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.122 secondes
Propulsé par Kunena