Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Les dernières lectures

17 Nov 2019 10:04 #111 par captainmarlowe
Réponse de captainmarlowe sur le sujet Les dernières lectures
Tiens, le thème semble intéressant. Il faudra que je le lise.
Ça me fait percuter que je n'ai jamais lu un seul livre de Stephen King.

Il y a une collectivité nerveuse dans mon crâne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

17 Nov 2019 15:56 - 17 Nov 2019 16:02 #112 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
"LE" King qui m'a convaincu qu'il avait une patte de grand, c'est La Tour sombre (les deux derniers tomes), mais comme il faut lire les 7 tomes et avoir une bonne connaissance de son univers pour en profiter, on peut difficilement commencer par ça.

Parmi les récents, j'ai bien aimé Dr Sleep. Il a tous les défauts de King (pas très bien écrit, ce n'est pas un styliste, un peu trop "americana" pour être universel : la culture de King est surtout télévisuelle), et toutes ses qualités : une vraie personnalité (il est lui, sans ascendance et sans descendance) un vrai sens de la construction, un goût immodéré pour les petites gens dont la vie est à des années-lumière des encravetousés qui squattent les débats télévisés, son intérêt nouveau (peut-être dû à son âge) pour l'entropie, la dégénérescence (dans ce livre, les méchants sont les derniers survivants de leur race, en fin de course, que rien ne peut plus sauver de l'extinction, mais qui n'en sont que plus dangereux, tout comme, dans The Institute, les méchants tiennent une organisation toujours violente et brutale, mais dont les plâtres tombent et les rats mangent les circuits électriques), et surtout la capacité de parler d'autre chose que de l'action, sans pourtant gâcher l'action. Une scène m'a mis les larmes aux yeux, à la fin, par exemple.

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Bref, trouve-toi un jour Dr Sleep (en anglais de préférence), c'est une bonne intro à son univers. Pas vu le film, en revanche. J'en attends beaucoup (la bande annonce avec sa version distordue de Dream a little dream est vraiment pas mal), et j'ai un peu peur d'être déçu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

18 Nov 2019 07:30 #113 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Je continue The Institute. Il y a eu un léger ralentissement au milieu, mais c'est reparti ensuite de plus belle. J'en suis à la page 404 de l'édition hardcover Scribner que m'a prêtée Matth, et je ressens un début d'exultation. Ce fumier sait raconter des histoires, quand même !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Nov 2019 09:36 #114 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Et je l'ai terminé cette nuit. Le dernier tiers est palpitant, les personnages mis en place développent leur plein potentiel (ce qui offre le grand plaisir intellectuel de voir toutes les pièces du puzzle s'assembler sous nos yeux), c'est touchant autant que c'est dur : King a des tas de défauts, mais c'est un vrai conteur. On le dit de beaucoup, à mon avis de façon excessive (Card, Simmons, Cronin...), mais lui, c'est vrai.

En plus, c'est sympa de voir qu'en tant qu'auteur, on peut se lâcher dans le sentimentalisme (j'ai un cœur en mousse), on sera toujours battu par le maître, qui n'a décidément pas peur des câlins en technicolor.

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Ça donne envie de le voir au cinéma, et de relire l'immortel Meto d'Yves Grevet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Nov 2019 10:24 #115 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
À peine ai-je terminé, sur les conseils de Fabien, l'excellent premier tome de F.A.U.S.T. de S. Lehman (acheté heureusement d'occasion sur Internet), que j'apprends sa réédition intégrale au Diable Vauvert, avec une préface de l'inévitable Damasio. Quel bonheur d'avoir lu Lehman avant de tomber sur cette préface qui m'aurait fait fuir, avec son frenglish approximatif, son narcissisme et son extrême pauvreté conceptuelle, délirant sec à renforts de "trajectoire psychologique fracassée [mêlée] à une succession d’épiphanies intellectuelles", de "trouées de génie aussitôt crucifiées", de "thriller philosophique sidérant dont la science-fiction fondue dans la psyché de Serge est le nœud", de "personnages « attachants », au sens le plus profond du mot, c’est-à-dire desquels part une fine volée de fils tous reliés à nos viscères, et que le moindre geste déchire et recoud, la moindre férocité coupe, le plus petit sourire écarte mécaniquement nos lèvres pour sourire en réponse." Philosophie de bistrot, psychologie de magazine masculin, style prudhommesque de lycéen boutonneux qui essaie de faire beau. C'est idiot, tout simplement.

Bien sûr, dans cette préface, entre deux "métaphores métabolisées", Damasio parle surtout de lui, de sa vie de romancier, de ses bouquins, au point de dire à un moment qu'il faut être écrivain pour vraiment comprendre la virtuosité de telle scène de Lehman. Y a des gens, comme ça, qui sont contents d'eux... alors même que les mauvaises langues les soupçonnent justement de total amateurisme. Les gens sont si méchants, que voulez-vous : jaloux et aigris, il va sans dire.

Je sens déjà, depuis la sortie de Les Furtifs, une nette désaffection des amateurs de SF pour Damasio : ils commencent à comprendre qu'on les a floués (c'est sans doute pourquoi son sens du marketing l'a mené à fond, cette fois, vers la naïve presse généraliste). J'attends que la vérité éclate enfin sur ce bouffon et que tout le monde se rende compte enfin que ce n'est qu'un ouistiti d'orgue de barbarie en costume de groom.

Enfin, j'attends, sans impatience, non plus, je m'en fous un peu honnêtement. Mais je signale quand même qu'on peut facilement trouver Lehman pour pas cher sur ebay, sans préface de Damasio.

Tiens, je ne sais pas pourquoi, ça m'a donné envie de relire ça :

www.nanarland.com/Chroniques/chronique-h...y-harvard-story.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Nov 2019 14:52 #116 par captainmarlowe
Réponse de captainmarlowe sur le sujet Les dernières lectures
Harvard story m'a l'air très bien.

Il y a une collectivité nerveuse dans mon crâne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Nov 2019 16:18 #117 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
C'est une certitude qui anticipe l'infinité.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

01 Déc 2019 11:30 #118 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Faute de parfaitement maîtriser mes mains, week-end de lecture. J'ai terminé le 2e tome de F.A.U.S.T., Les Défenseurs : il est encore bien supérieur au premier. Décidément, si le 3e tome est du même niveau, quelle trilogie ! Encore merci à Fabien de me l'avoir recommandée !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Déc 2019 20:58 #119 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
Dans le 3e tome, on nous présente un gamin du nom de Gary qui déteste le Chopin qu'on lui fait jouer, mais on lui répond que c'est indispensable pour se préparer aux grands maîtres modernes comme Fauré et Ravel. C'est très finement observé. N'importe qui aurait dit Debussy et Ravel, mais bien qu'ayant laissé un corpus pianistique décisif et colossal, Debussy ne s'inscrit pas dans la tradition de Chopin (ni dans aucune autre, d'ailleurs). Fauré et Ravel si.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Déc 2019 09:20 #120 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Les dernières lectures
J'ai donc terminé le 3e tome de F.A.U.S.T. ce matin, un quart de seconde avant de partir au boulot. J'ai trouvé cela un peu moins bien que le tome 2, qui plaçait la barre haut il faut dire, même si je comprends le désir de se focaliser sur la quête de soi du héros, comme un réalisateur qui zoome de la scène de foule et d'action vers le personnage principal. Il y a deux ou trois réflexions "religions et nationalismes" qui m'ont paru un peu factices, un peu plaquées, mais Lehman explique à la fin qu'il en a fait mention parce qu'on lui avait fait le reproche de ne pas en parler dans les tomes précédents (comme quoi il faut parfois écouter les retours, mais pas toujours).

Amusant : un quatrième tome est annoncé à la fin du 3e, que l'auteur n'a visiblement jamais écrit, ce qui n'empêche pas une multitude de sites Internet d'en proposer la précommande depuis 1998. Ce n'est pas demain la veille que les algorithmes accéderont à la conscience, ni même à l'intelligence, fût-elle artificielle...

Au bout du compte, une excellente trilogie, intelligente et pulp à la fois (le contraire de la SF creuse et prétentieuse que le marketing vante de part et d'autre de l'Atlantique avec des moyens hollywoodiens), bien écrite, étonnamment aboutie pour un si jeune auteur. Je la recommande vivement à tous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.193 secondes
Propulsé par Kunena