Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Présentation d’Émilie Milon

Née en 1986, Émilie est passionnée de nature, de chevaux et d’imaginaire depuis son enfance. Installée au Pays basque, elle exerce le métier de biologiste marin en parallèle de sa passion pour l’écriture. Depuis 2009, Émilie publie des textes de fantasy, fantastique, romance, science-fiction et horreur sous forme de nouvelles dans des anthologies et revues (Otherlands, Elenya éditions, Horrifique…) ainsi que des novellas (Les Créatures de l’Ouest aux Éditions Láska). Son premier roman de science-fiction Le Silence du Crépuscule sort en fin d’année 2019 chez Séma Éditions.

 

 

 

Interview pour la parution de l’anthologie Chevaliers errants

Bonjour, Émilie, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour, je suis donc Émilie, biologiste marin de 33 ans et je vis au Pays Basque. Je suis également autrice dans l’imaginaire, publiée depuis une dizaine d’années.

Pouvez-vous nous parler du processus d’écriture de votre nouvelle Le bourreau vagabond parue dans l’anthologie Chevaliers errants ?
L’exercice de la nouvelle est pour moi un défi, car je suis plus à l’aise sur les romans où j’ai la place de m’étendre. Je trouve très difficile de parvenir à développer une véritable intrigue et de susciter l’intérêt sur un format si court. Je continue de m’exercer en répondant à des appels à textes une fois par an… mais encore faut-il que l’inspiration soit au rendez-vous. Ce qui a été le cas pour la thématique de l’anthologie Chevaliers errants.
J’ai écrit la nouvelle assez vite sous l’inspiration de la fin d’année. Le personnage principal et l’idée générale me sont apparus rapidement. J’ai la chance d’avoir eu une bêta-lectrice rapide et efficace qui a permis de rapidement corriger et améliorer le texte pour qu’il soit livrable dans les temps !

Pourquoi ce sujet ? Possède-t-il une valeur particulière pour vous ?
J’ai toujours été attirée par les thématiques de l’horreur, du sombre. Lorsqu’ils sont bien faits, je préfère connaître les antagonistes plutôt que les héros flamboyants (qui ont quand même toute mon admiration pour leur sens du sacrifice !)

Une suite ou une autre histoire dans cet univers est-elle à prévoir ?
Je n’y avais pas songé… il ne faut pas me lancer là-dessus. Beaucoup de mes projets de romans étaient des nouvelles à la base !

Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre nouvelle, laquelle choisiriez-vous ?
« Le bourreau vagabond était réel et il venait me chercher. »


Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs ?
Pour ce texte ? Des émotions, négatives comme positives, et des questionnements. J’aime me demander ce que j’aurais fait à la place des personnages principaux.

Quels sont vos projets d’écriture ?
J’ai deux romans qui sont soumis à des éditeurs : un de post-apocalyptique avec des zombies et un autre de Young Adult fantastique/horreur. Croisons les doigts !
J’ai un roman de science-fiction en phase finale de correction et qui devrait être publié cette année.
Je suis en train d’écrire une nouvelle pour un appel à texte, souhaitons-lui un futur aussi radieux que mon Bourreau vagabond !
Pour la suite, 2020 sera dédié à l’écriture d’un nouveau roman de science-fiction et, si j’ai le temps, à la reprise d’un vieux projet.

Comment vous est venu le goût de l’écriture ? À quel âge ?
Je ne sais pas comment le goût est venu, j’ai toujours été plongée dans mon monde à inventer des histoires lors de mes jeux. Je me suis lancée dès le collège dans l’écriture d’histoires, puis je suis passée un peu par la phase des fanfictions avant de développer mes propres univers.

Comment abordez-vous la création d’un texte ? Comment vient l’inspiration ?
Vaste question qui ne sera jamais vraiment identique d’un texte à l’autre. L’inspiration peut me venir de différentes sources : une chanson, une scène, un paysage, un thème, un personnage, un titre… c’est extrêmement varié.

Pour la création, je passe toujours par une phase de préparation avec mes idées principales, les personnages, des informations sur le monde, la chronologie, etc. Si certaines choses sont bien claires dès le début, souvent je fais des points d’étapes pour détailler la suite des événements avant de poursuivre la rédaction. En tout cas ce n’est jamais ni de l’improvisation totale ni à base d’un synopsis ultra détaillé. Un juste milieu en somme.

Quel est votre endroit favori pour écrire ? Avez-vous des rituels ?
Je peux écrire partout tant que je suis seule sans personne qui peut se pencher pour lire mon texte. Mon seul rituel est d’avoir de la musique : des bandes originales de films, séries ou jeux vidéo.

Quels sont vos auteurs préférés ? Influencent-ils vos écrits ?
Stephen King est sans conteste le grand gagnant. Il m’a beaucoup appris dans ses thématiques, sa narration et l’aspect si humain de ses personnages. Son livre Écriture est une vraie source de savoir pour moi.
Ensuite en SF, je peux citer Isaac Asimov et Frank Herbert. Fabien Clavel m’a lui donné l’envie à mon adolescence de développer mes propres histoires ! Lionel Davoust est aussi une source d’inspiration pour moi dans ses techniques d’écriture et la richesse de ses récits.

Quelles sont vos autres passions ?
Je suis passionnée par les chevaux et la nature en général. Je lis beaucoup et je joue aussi beaucoup aux jeux vidéo. Les séries ponctuent aussi ma vie depuis très longtemps ! Toutes ces passions vont nourrir mon imaginaire et influencer mes écrits au final.

Peut-on suivre votre actualité sur un blog, un site ou un réseau social ?
J’ai un blog où je mets surtout mes avis de lecture : https://dryade-intersiderale.blogspot.com 
Une page facebook : https://www.facebook.com/dryade.intersiderale/ 

Pour conclure, qu’avez-vous envie de nous dire ?
Je remercie Ludovic, les éditions Mots & Légendes et l’anthologiste Jean Bury d’avoir donné sa chance à ma nouvelle 😊 Bravo pour tout le travail accompli ! Je remercie aussi les lecteurs qui permettent à ce genre d’anthologie de continuer à exister dans le paysage éditorial !

Vous pouvez retrouver la nouvelle d'Émilie Milon dans notre anthologie Chevaliers errants, disponible sur notre boutique ou sur Amazon.


Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.