La justice du bourreau de Kaliom Geefker

18 Juil 2018 17:38 #11 par Jeb
J'ai passé le dernier coup de relecture, s'il y a des fautes, c'est 100% la mienne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

18 Juil 2018 19:23 #12 par Kaliom Ludo
Merci pour ce long retour, Olivier ! :super:

Je suis désolé si la forme ne t'a pas convaincu et, en revanche, je suis plus soulagé si le propos t'a paru plus pertinent. Cela reste une vieille nouvelle, mais je me sens encore assez proche du personnage et de ses convictions.

Content aussi que l'influence super-héros se sente, je m'en étais clairement inspiré ! :Elvys:

Normalement, je peux mettre à jour les fichiers, donc je vais voir pour retirer les quelques coquilles que tu as remarquées. Je te remercie d'avoir pris le temps de me les remonter :biere:

Encore merci pour ce retour ! :fandre:

J'ai passé le dernier coup de relecture, s'il y a des fautes, c'est 100% la mienne.

Tu l'as fait dans de mauvaises conditions, épuisé par le boulot et entre deux gros dossiers. Ce sont de petites coquilles qui avaient également échappé aux relecteurs d'il y a dix ans en arrière (autant mes propres relecteurs que ceux du webzine). Et je te suis infiniment reconnaissant de l'aide que tu m'as apportée sur ce texte ! J'espère qu'on remettra ensemble sur un prochain texte ! :;)2:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Juil 2018 09:21 #13 par Jeb
Oui, quand on traduit/relit 50 heures par semaine et 51 semaines par an, il faut avoir un grain pour choisir l'écriture et la relecture comme loisir : les mots finissent pas se venger et les yeux s'atrophient. Heureusement, les diagonales d'ordinateur ont augmenté au fur et à mesure que je vieillissais. :elfe:D

J'assume néanmoins, et sans embarras excessif : de toute façon, la grammaire, c'est compliqué, et il y a des néologismes, des anglicismes, des solécismes dans tout ce qu'on relit. Vialatte, qui était extrêmement pointu en grammaire, faisait parfois des fautes dans ses chroniques, y compris celles qui parlaient de grammaire. Il s'excusait en disant que c'était la faute du typographe, qui avait imprimé son article exactement comme il avait été écrit. De son côté, Julien Green raconte comment il avait été, tout jeune auteur, pétrifié par un journaliste qui lui reprochait une énorme faute dans son premier roman et comment Mauriac, présent à la réunion, l'avait sauvé en s'exclamant : "C'est la faute des correcteurs ! Si vous saviez ce qu'ils m'ont fait dire..." Montherlant reprochait aussi aux correcteurs de Port Royal d'avoir mis dans la bouche d'une religieuse, non "c'est Monseigneur qui nous a fondées", mais "C'est Monseigneur qui nous a fardées".

Enfin, n'oublions pas l'édition 10/18 d'Une poignée de cendres, d'Evelyn Waugh (j'ai ce collector à la maison), dont la préface attribue à l'auteur l'écriture d'une nouvelle intitulée, non The Man who Liked Dickens (L'homme qui aimait Dickens), mais The Man who Licked Dickens (L'homme qui léchait Dickens) - et comme me l'a fait remarquer un ami, on a échappé au pire, ils auraient pu faire des coquilles sur "Dickens", aussi.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Juil 2018 10:28 #14 par Kaliom Ludo

Oui, quand on traduit/relit 50 heures par semaine et 51 semaines par an, il faut avoir un grain pour choisir l'écriture et la relecture comme loisir : les mots finissent pas se venger et les yeux s'atrophient. Heureusement, les diagonales d'ordinateur ont augmenté au fur et à mesure que je vieillissais. :elfe:D

C'est presque du masochisme ! :fouet1:

J'apprécie aussi que les écrans soient plus larges pour augmenter davantage la taille du texte, je me rends compte que j'ai de plus en plus de mal avec les petits caractères http://www.m

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Juil 2018 11:30 #15 par Jeb
Nous sommes des sages intemporels ! Comme tous les sages intemporels, on est un peu voûtés...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Juil 2018 11:31 #16 par Oliv

The Man who Licked Dickens (L'homme qui léchait Dickens)


C'est malin, maintenant je ne verrai jamais plus du même œil ce bon vieux Charles ! Ça me fait penser que je conserve précieusement mon exemplaire des "Chroniques de Mudfog", qui arbore un magnifique "Dikens" sur sa tranche. En voyant des choses pareilles, Mollière, Chakespeare et Geuthe doivent se retourner dans leur tombe...

Content aussi que l'influence super-héros se sente, je m'en étais clairement inspiré ! :Elvys:


D'ailleurs au cours de ma lecture j'ai songé à la BD "Le Bourreau" scénarisée par Mathieu Gabella (l'histoire d'un bourreau super-héros dans le Paris médiéval), j'ai trouvé des points communs dans l'ambiance, les thématiques abordées... Je la recommande vivement !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Juil 2018 11:40 - 19 Juil 2018 11:41 #17 par Jeb

Ça me fait penser que je conserve précieusement mon exemplaire des "Chroniques de Mudfog", qui arbore un magnifique "Dikens" sur sa tranche.


C'est bien aussi ! :elfe:D

Quant au 10/18, je prouve ce que j'avance !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Juil 2018 11:54 #18 par Céline CG
C'est téléchargé! Je vous donnerai mon avis :Elvys:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Juil 2018 10:19 #19 par Kaliom Ludo
Merci beaucoup, Céline ! J'espère que ça te plaira ! :fleurs:

J'avais vu "Le Bourreau" en faisant une recherche pour le nom de ma nouvelle, je voulais changer son titre d'origine et, si possible, ne pas faire trop doublon avec un texte déjà existant. Va falloir que je le découvre maintenant :Elvys:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

26 Juil 2018 12:20 #20 par Avel
J'ai apprécié l'interrogation intemporelle : qu'est-ce que le droit, la justice, où se placer entre légalité et légitimité... Le personnage du bourreau s'y prête bien.

Sur un plan plus personnel, j'aurais bien aimé que ce soit moins linéaire ou qu'il y ait un retournement de situation. Q'on comprenne à la fin que l'ignoble Zyrhysse a monté un coup contre l'innocent Chaltar en sacrifiant Fiane et en livrant un faux journal intime, par exemple. Mais d'un autre côté, si on fait ça à chaque fois, ça devient lassant, je suppose. C'est bien aussi comme ça.

Bref, une bonne lecture.

Quelques remarques sur l'orthographe / grammaire / cohérence :
Attention : Spoiler !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.555 secondes
Propulsé par Kunena
Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.